Connect with us

News

Un De Colo taille patron sauve la France face à la Lituanie au bout d’un match irrespirable !

Source de l'image : FIBA Basketball World Cup

L’équipe de France (EDF) jouait son premier match du second tour face à la Lituanie. Réputés pour leurs excellentes qualités de shooteurs et le duo d’intérieurs NBA (Sabonis-Valanciunas), les lituaniens sont un adversaire de poids. 

Au terme d’un incroyable bras de fer, la France s’impose 78 à 75 face à la Lituanie. On a à faire à un nouveau début de match sérieux des Bleus. La sélection fait preuve d’un état d’esprit conquérant dès l’entame de la rencontre, avec une grosse pression défensive. Sous l’impact d’Evan Fournier (9 points)  et Nicolas Batum (7 points à 3/3 et 2 contres), l’EDF creuse l’écart 20 à 8 à deux minutes trente de la fin du premier quart. Au terme de ces dix premières minutes, les hommes de Vincent Collet restent largement devant 26 à 14. Dans le second quart, le jeu se rééquilibre et les Lituaniens reviennent au contact. Mantas Kalnietis fait jouer son expérience pour faire accumuler les fautes aux meneurs français. Les esprits s’échauffent un peu entre De Colo et un lituanien. Par la suite, l’arrière du CSKA Moscou calme tout le monde avec un tir à trois points difficile et un regard qui tue envers son défenseur. Le point noir de cette première période reste les nombreuses fautes inutiles accumulées par l’EDF. À la pause, l’EDF mène toujours (50 à 40), portée par ses leaders offensifs : De Colo (13 points) et Fournier (16 points). Côté lituanien, Jonas Valanciunas (8 points) et Domantas Sabonis (4 points) sont bien tenus par la défense française !

Directement au retour des vestiaires, l’EDF reprend bien avec deux tirs à trois points rapide de Batum et M’Baye. La France pense reprendre le large en s’appuyant sur sa défense mais subit un retour au score des lituaniens à cause notamment d’une grande maladresse sur des tirs semblant pourtant simple. L’EDF remporte malgré tout ce quart-temps d’un petit point (15 à 14) et entame le dernier quart en tête (65 à 54). Gêné par les nombreuses fautes de ses joueurs, Collet doit gérer les temps de jeu de cadres comme Gobert ou De Colo tandis que les lituaniens retrouvent leur adresse. L’équipe lituanienne est complètement transfigurée et rattrape des français en plein doute (67 à 63). La tension monte encore lorsque Rudy Gobert prend sa quatrième faute sur un contact avec un Jonas Valanciunas en folie. Les lituaniens passent même devant à quatre minutes de la fin et entament un bras de fer interminable avec notre EDF. Fournier prend les choses en main et fait repasser la France devant (76 à 74) à une minute de la fin. Par la suite, Valanciunas n’arrivera lui qu’à convertir l’un de ses deux lancers et De Colo marquera dans la foulée à mi-distance pour donner trois points d’avance à la France à quinze secondes de la fin. Une avance qui restera définitive malgré les protestations de lituaniens furieux après les arbitres au terme de la rencontre. 

Dans un match à la physionomie toute autre que ceux du premier tour, l’EDF s’est appuyée sur ses cadres pour faire une courte différence en fin de match. L’expérience de De Colo (21 points), Fournier (24 points) et Batum (12 points) aura été décisive pour surmonter les nombreuses difficultés d’une rencontre stressante et frustrante. Côté lituanien, Jonas Valanciunas (18 points et 8 rebonds) aura fait beaucoup de mal à Rudy Gobert (9 points, 8 rebonds et 4 fautes). L’expérimenté Kalnietis (12 points) et son backup Lekavicius (10 points) auront également mis à mal le duo Ntilikina-Albicy. Du coté du groupe France, après ce court mais précieux succès, il faut rapidement se re concentrer sur la suite et se préparer à un nouveau duel de haut niveau face à l’Australie dimanche.

Joueur du match : Nando De Colo avec 21 points à 6/13 au tir dont 3/6 à trois points, 3 rebonds, 4 passes et 1 interception en 24 minutes de jeu.

Pour pouvoir pleinement profiter de cette rencontre, il ne fallait clairement pas être cardiaque ou sanguin… Après ce difficile succès, on espère voir une équipe de France aussi valeureuse défier l’Australie ce lundi.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News