Un 3 points polémique : Erik Spoelstra choqué et mécontent d'une situation assez unique en NBA
*
Connect with us

Actualités

Un 3 points polémique : Erik Spoelstra choqué et mécontent d’une situation assez unique en NBA

Erik Spoelstra

Que serait un match de NBA sans les discussions autour des décisions arbitrales contestables, polémiques ou injustes ? Alors que le Heat et les Celtics s’affrontaient dans un match 7 pour accéder à la finale, une décision a fait polémique après l’annulation d’un tir à trois points. C’est un Erik Spoelstra choqué qui s’est présenté en conférence de presse d’après-match.

Alors que les Celtics mènent dans cette rencontre, les coéquipiers de Jimmy Butler poussent pour essayer de recoller au score. Au début du troisième quart-temps, la balle arrive dans les mains de Max Strus dans le corner, il tire et marque. Avec ce shoot, son équipe revient à hauteur (56 – 54). Le match continue, les possessions s’enchainent. Mais coup de tonnerre, quelques minutes après, oui minutes, le tir est finalement annulé par les arbitres. Les Floridiens se voient alors retirer trois points au score. Alors à – 8, les hommes d’Erik Spoelstra passent à – 11. Mais alors pourquoi, les arbitres sont retournés voir la vidéo pour vérifier si ce shoot était bon au pas ? Après de multiples et multiples ralentis, il semblerait que Max Strus ait mis le pied en touche au moment du tir. Le problème, c’est que son talon ne se semble pas toucher la ligne au sol !

Cependant, ce qui choque, ce n’est pas la décision d’annuler le tir, puisqu’il semblerait quand même qu’il ait mis le pied en touche (même si personne n’est certain), mais c’est le délai entre l’action et la décision qui en découle. C’est d’ailleurs ça qui a gêné le coach du Heat comme il l’a expliqué à la fin de la rencontre en conférence de presse :

« J’étais sous le choc. Le fait que cela se soit produit il y a 3, 4, 5 minutes avant, ça change de la façon dont vous jouez. Nous commencions à prendre de l’élan. Vous avez l’impression que c’est un match à sept ou huit points et vous levez les yeux et c’est un match à 13 points, et il n’y a pas d’autre explication à cela que, c’est retourné aux bureaux de la ligue. »

C’est une situation assez unique à laquelle nous avons assistée dimanche soir. D’autant plus que la décision de revisionner l’action n’émanait pas des arbitres sur le parquet mais du NBA Replay Center, dans le New jersey. Le coach du Heat espère que la ligue va examiner ce qu’il s’est passé pour que cette confusion ne se reproduise pas.

Les galères sont terminées pour les Warriors : retour en finale NBA, le goût du bonheur est indescriptible

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le culot de Kyle Lowry : le meneur du Heat trouve que c'est une saison gâchée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités