*
Connect with us

Actualités

Trae Young découpe toute l’équipe des Sixers pour l’emporter : un chef d’oeuvre avec 39 points et 18 passes !

On en connaît un qui voulait prouver beaucoup cette nuit. Alors que les remplaçants ont été donnés dans les deux conférences, on a donc eu droit à un duel d’All-Stars entre Trae Young et Ben Simmons. Depuis l’annonce de la présence de Trae Young dans le cinq, une partie de la communauté NBA n’apprécie pas car la franchise géorgienne est dernière de la ligue. Hier soir, il a mis tout le monde d’accord. Le meneur de jeu des Hawks a mis 39 points et délivré 18 passes décisives, son record en carrière.  Parfois un peu trop foufou dans sa sélection de shoots, il a eu un apport indéniable dans la victoire des siens. S’il n’y a eu que 10 points d’écart, Atlanta a vraiment dominé ce match. Le meneur a été fantastique, étant déjà à 11 passes au bout d’un quart-temps. Ses coéquipiers étaient chauds et ils n’avaient plus qu’à mettre dedans, suite au travail abattu de leur meneur shooteur. Ben Simmons a essayé de répondre avec ses 31 points et même le record en carrière de Melton (27 points) n’aura pas suffi avec une équipe des Sixers qui a couru après le score pendant tout le match.

John Collins aura bien secondé Trae Young avec 17 et 20 rebonds. La rencontre fut vraiment bizarre puisque les Sixers ont semble à la rue de A à Z. Par exemple, Joe Embiid a mis 21 points et pris 14 rebonds, pourtant son match a été très timide. Que de dire de sa domination quasi nulle. Il a eu Vince Carter au marquage pendant les 3/4 du temps et pourtant, il n’a jamais attaqué ou presque et Philadelphie n’a pas cherché non plus à lui transmettre le ballon pour qu’il fasse des dégâts avec un retraité sur le dos. Vinsanity justement, qui était très chaud et a continué sur son rythme de son match à Toronto. Après avoir rentré 8 points très vite, il terminera la rencontre à 14 points. C’est vraiment dans les 6 dernières minutes que les Hawks feront la différence. Après un 9 à 0, Atlanta prend le contrôle du match et Philadelphie qui a une efficacité nulle en attaque ou du moins irrégulière. Malgré que les SIxers tentent un dernier run, en revenant à 4 points, le shoot forcé dans le corner de Tobias Harris précipitera leur chute. Philadelphie a un sacré problème à l’extérieur avec un horrible bilan de 9 victoires et 16 défaites, alors qu’elle est une des meilleures équipes à domicile. Cette équipe va être coincée à la 6ème place encore un paquet de temps.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités