Connect with us

Actualités

Steve Kerr évoque Klay Thompson et la difficile épreuve de ne pas pouvoir participer à la saison 2019-2020

Klay Thompson n’a pas pu jouer cette saison et Steve Kerr raconte que le garçon a vraiment eu du mal à accepter de rester sur la touche.

Le numéro 11 des Warriors est le compétiteur né. Kobe Bryant disait de lui (et Stephen Curry), qu’il ne fallait pas se fier à leur apparence. Klay Thompson semble être un gars chill, cool, qui s’amuse énormément et c’est d’ailleurs le cas. Mais le Mamba assurait que malgré leur tête de gentil, les splashbros étaient avant tout des tueurs. La star des Warriors nous l’a prouvé durant les dernières finales. Quand il se blesse, Thompson promet au docteur de tirer ses lancers et revenir. Sauf que le malheureux voulait encore jouer, preuve de sa killer attitude. Autre exemple incroyable de son envie de jouer, il a commencé à revenir à la salle, seulement 3 jours après la finale NBA et ce fameux match 6. Bien entendu, les coachs n’avaient pas prévu cela au programme.

Steve Kerr raconte ainsi que de ne pas jouer, a été un véritable crève cœur pour son arrière. Le fils de David Thompson est tellement hors de contrôle, qu’au mois de décembre, il décidé de mettre sa tenue de match, avec son bandeau, pour s’entraîner avec des conditions réelles, en pouvant faire croire qu’il était sur la feuille de match. Sa blessure était très grave, forcément, il a fallu du temps pour qu’il retouche un ballon. Afin de retrouver la forme, le chemin classique était la rééducation et quand on a la passion du ballon, c’est forcément dur. Steve Kerr explique la situation de son joueur fétiche et les propos sont rapportés par NBC Sports :

« Si vous aimez énormément jouer, alors ne pas jouer est juste dévastateur. Il a vraiment eu du mal cette année de ne pas pouvoir jouer et à ne pas  savoir quoi faire… Parce qu’il ne pouvait pas vraiment grand chose en rééducation. Il y a eu beaucoup de repos pour commencer, puis l’équipe partait à l’extérieur.

Klay aime faire partie du groupe, bacher tout le monde, rigoler. Je pense que ça tout ça lui a manqué cette année, toute l’expérience. Donc, je sais à quel point il veut revenir. »

La vie de groupe, la vie après et avant les entraînements sont importantes. Défier les coéquipiers au shoot, en un contre un, il y a des facteurs auquel on ne pense pas mais qui sont très importants. De leur côté, le management n’a pas voulu prendre de risques. Ne pas forcer le retour de Klay Thompson, sachant le bilan des Warriors. Si Golden State était une équipe top 5, si Stephen Curry ne s’était pas blessé, le débat aurait peut être été différent aujourd’hui. Sauf que plus les mois avançaient, plus les défaites se multipliaient et la raison de forcer un comeback n’avait aucun sens. Les Dubs ont un bilan de 15 victoires et 50 défaites, soit le plus mauvais bilan de la ligue.

Un fou du ballon comme Klay Thompson, est vraiment dur à gérer, bien qu’il soit mature. C’est un compétiteur et Steve Kerr le comprend tout à fait, de quoi démarrer à 300% en décembre prochain.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités