Connect with us

Actualités

Steve Kerr annonce son bulldog en mode rédemption : « je pense que nous allons voir la meilleure version de Draymond Green l’année prochaine »

Les Warriors seront attendus lors de la prochaine saison. Tout le monde sera à 100%, Andrew Wiggins sera de la partie, en plus d’un top pick. Selon Steve Kerr, Draymond Green devrait réaliser une superbe saison.

Golden State réalise une mauvaise année. 15 victoires pour 50 défaites, soit le pire bilan, toutes équipes confondues. Même sans Klay Thompson, c’est une pensée impensable, un an auparavant. Les blessures ne les ont pas lâché avec notamment Stephen Curry, touché quasiment toute la saison. Draymond Green tourna à 8 points par match, à seulement 38.9% au shoot et 27.9% à 3 points et 6.2 rebonds et 6.2 passes décisives. L’intérieur a montré ses faiblesses et ses limites, sans aide à ses côtés. Créateur en attaque, son boulot fut plus compliqué avec un collectif bien moins doué naturellement et surtout plus jeune.

Steve Kerr l’avait annoncé, son équipe allait galérer cette saison, c’était une évidence selon lui et il fallait l’accepter. Cette année était faite pour poser les bases. Mais comment expliquer cela à des compétiteurs tels que Draymond Green. Le coach de Golden State explique que cet exercice a été dur pour son numéro 23, d’un point de vue offensif, à cause de ce qu’il a été habitué. D’un point de vue comptable aussi, Dray était habitué à l’emporter année après année, les 5 finales de suite le prouvent. Il a eu des moments durs mais de manière générale, Steve Kerr déclare avoir été fier de son joueur, dont la façon il a géré le situation.

Le futur s’annonce néanmoins radieux pour Draymond Green. Si les blessures restent éloignées de ses coéquipiers, le natif du Michigan va pouvoir compter sur le retour des splashbros. De plus, les plus jeunes ont pu comprendre comment jouer avec leur vétéran, que dire de Andrew Wiggins, qu’il a pris sous son aile. Golden State ne jouera pas le titre mais pourra se mêler à la bataille en tant qu’outsider. Steve Kerr a en tout cas foi en son joueur et on sait que la relation entre ceux hommes est vraiment spéciale. Va t-on voir « prime Draymond Green » ? L’ancien shooteur des Spurs ou des Bulls en est persuadé :

« Je pense que nous allons voir la meilleure version de Draymond Green l’année prochaine, peu importe quand la saison commence. Je sens vraiment bien comment il sera mentalement et physiquement. »

C’est tout le mal qu’on souhaite à Draymond Green. Il n’est pas question de voir Stephen Curry en bas de la conférence ouest, c’est forcément le genre de joueur (ainsi que ses copains) qu’on veut voir dans la meilleure période de l’année : les playoffs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités