*
Connect with us

Actualités

Stephen Curry voulait être drafté par les Knicks : heureusement que Golden State est venu le sauver

Avec des si, on peut refaire le monde. Et si vous étiez un youtubeur, peut être que vous auriez pu aller au match de Paris. Si les Knicks avaient eu un peu de chance en 2009, la grosse pomme aurait pu choisir le numéro 30 de Davidson. Stephen Curry est le meilleur shooteur de l’histoire et un des meilleurs meneurs de tous les temps, sans doute le deuxième à terme, même si le débat devra être mené à la fin de sa carrière. Si sa carrière tant que collective qu’individuelle restera une des plus belles depuis la création de la NBA. S’il le doit à son talent, il le doit aussi à son organisation. Elle a géré d’une main de maître sa dynastie. Les coachs, les coéquipiers, le staff, tout fut parfait pour sa carrière, encore maintenant et sans doute jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite. Mais tout ça n’aurait pu jamais exister selon le meneur qui l’avoue à demi-mot. Il ne voulait pas jouer pour les Warriors quand est venu le moment de la draft. Stephen Curry voulait être drafté par les New-York Knicks :

« Quand j’étais drafté – c’est assez marrant de s’en souvenir – je voulais aller à N.Y et je pensais que j’allais aller à New-York. J’étais à la draft, j’étais dans la green room et je me suis dit « Oh, New-York va me prendre en 8 et c’est là que j’ai reçu un appel du general Manager Larry Riley et « Ok, nous allons te choisir en 7. »

Pour remettre les choses dans le contexte, Larry Riley est le general manager des Warriors à l’époque. Il a reniflé le bon tuyau en draftant ce qui deviendra le double MVP. Il est facile de critiquer le choix de New-York après coup mais les malheureux avaient décidé de prendre Jordan Hill, un joueur NBA qui aura une solide carrière mais comparé à Stephen Curry, la quête pour avoir une star a échouée. Hill ne sera qu’un vulgaire rôle-player parmi tant d’autres. Golden State mettra quelques années à exploser, pendant que les Knicks ont galéré (les deux équipes gagneront moins de 30 matchs lors de la saison 2009-2010) et malheureusement ne feront pas mieux qu’un second tour de playoffs alors que Curry collectionnera les titres. Avec ce genre de déclaration, le meneur va briser le cœur des fans de la grosse pomme.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités