Connect with us

Actualités

Stephen Curry prend la défense de D-Lo et sait que même si ça prendra du temps, tout ira en s’améliorant : « Parfois, on est frustré et on veut que ça sorte »

Source photo : Warriors.com

Après deux premiers matchs catastrophiques, Stephen Curry a tenu à prendre la parole pour rassurer tout le monde et notamment pour défendre D’Angelo Russell, très critiqué pour son début de saison difficile.

Ce début de saison se révèle être encore plus compliqué que prévu du côté des Warriors. La transition s’annonçait difficile après les départs de nombreux cadres dont Kevin Durant et la blessure longue durée de Klay Thompson mais cette entame de saison est pour l’instant un réel cauchemar pour le groupe managé par Steve Kerr. Après la déroute initiale face aux Clippers (141 à 122), les joueurs de la Baie se sont également lourdement inclinés hier soir face au Thunder d’Oklahoma City (120 à 92) lors du NBA Sundays. Stephen Curry se sent bien seul offensivement, pas aidé par un Draymond Green transparent et son compagnon de backcourt fraîchement arrivé, D’Angelo Russell. Ce dernier connaît une adaptation difficile avec un manque d’adresse (9 sur 26 au tir lors des deux premières rencontres) et de repères au sein d’un système qu’il commence à peine à connaître et comprendre.

Malgré tout, Steph Curry ne s’inquiète pas pour son jeune coéquipier, pas encore tout à fait intégré au système de jeu spécifique des Warriors. Selon lui, le temps sera le principal allié de son groupe : « Ça va juste venir avec le temps. Nous avons fait certaines choses pendant si longtemps, il l’a vu, et il sait comment il peut s’y greffer. Il a aussi un style très unique. Il s’agit juste de mélanger ces deux styles et de comprendre que c’est un ensemble, de comprendre que ce n’est pas seulement lui, nous avons d’autres nouveaux gars essayant de comprendre nos modèles. » Par la suite, concernant une possible crise en train de menacer le vestiaire de l’équipe trois fois championne NBA lors des cinq dernières années, Curry a balayé tout doute d’un revers de la main : « Nous n’en sommes pas encore là. Cela viendra avec le temps, et nous devons nous assurer de ne pas lâcher la corde avant même d’avoir une chance d’établir une connexion entre nous. Ces deux premiers matchs ont été terribles. Nous le comprenons. Il en reste encore 80. » Pour finir, le meneur élu deux fois MVP de la Ligue a tenu à protéger D’Angelo Russell, très frustré et expulsé au cours du troisième quart-temps face au Thunder : « Je suis déjà passé par là aussi. Parfois, on est un peu frustré et on veut que ça sorte. Nous ne voulons pas que ça devienne une habitude, alors il faut laisser cela ici à OKC et continuer. »

Stephen Curry a pris ses responsabilités en répondant aux médias avec franchise alors que son équipe est en pleine tempête actuellement. Gagner cette nuit face aux Pelicans ferait du bien à un groupe ayant grandement besoin de confiance et de repères pour avancer.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités