*
Connect with us

Actualités

Shaun Livingston coupé par les Warriors ? Fin de carrière probable pour le back-up du meilleur meneur de la Ligue

Inutile de vous rappeler la situation contractuelle chez les Warriors, avec leurs deux superstars à re-signer, même si l’un semble plus proche de partir que l’autre. Et pour cela, Bob Myers aura besoin de place dans son cap-space pour éviter les « Luxury Tax », et la première quille qui pourrait tomber serait un des remplaçants les plus discrets mais importants du roster des derniers finalistes : Shaun Livingston.

Encore sous contrat pour la saison qui suit, l’ancien de Brooklyn devrait toucher 7,7 millions de dollars dont 2 garantis. Mais il a été dit plus haut, les Warriors ont besoin de place, et économiser 5,7 millions ne serait pas négligeable en vue de signer KD et/ou Klay. Ainsi le « Buy-out » aurait été sérieusement évoqué du côté du management des Warriors.

Ce serait donc le dernier grand service rendu à Golden State après 5 ans et 5 Finales disputées, toujours dans l’ombre, mais toujours efficace, même si pas vraiment au niveau cette saison, prêt à se sacrifier pour ses coéquipiers. De plus, cette décision pourrait même arranger les deux camps puisqu’en Avril dernier, il avait déclaré envisager une retraite à la fin de la saison. À 33 ans, le corps du meneur commence à faire de vieux os, notamment ce fameux genou gauche littéralement broyé en 2007 et qui lui avait coûté une année entière de « DNP » et proche de l’amputation.

La relève serait aussi assurée du côté de la Californie puisque le back-up du back-up, Quinn Cook, qu’on avait découvert en fin de saison 2017-2018 a donc pu bénéficier de son expérience depuis son arrivée en NBA.

Les « Buy-out » ont souvent mauvaise réputation au sein de la Ligue et sont généralement mal vus (Melo et Dwight on vous parle) mais celui-ci semble plutôt correct. Les deux parties souhaitent en finir, Shaun semble avoir fait son temps et les Warriors auront besoin de place pour la free agency et aller chercher un nouveau titre NBA en 2019. S’il venait à être coupé, on se souviendra donc de Livingston comme un des coéquipiers les plus exemplaires, combatifs, dévoués de tout le circuit NBA, et ça, personne ne pourra lui enlever, encore plus quand on connait son parcours à l’infirmerie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités