*
Connect with us

Actualités

Russell Westbrook justifie ses débuts compliqués : pas facile de s’adapter quand on change quatre fois d’équipes en trois ans

Source Photo : Basket USA

Le roman d’amour entre les Lakers et Russell Westbrook ne démarre pas de la meilleure des manières. Auteur de plusieurs erreurs et de contreperformances, Brodie sait que, derrière ses premiers matchs pas très convaincants, l’avenir sera radieux.

LeBron James est conservé depuis l’arrivée de Russell Westbrook à Los Angeles, mais les pourpres et ors n’y arrivent pas sans The Chosen One. Beaucoup d’éléments sont à remettre en cause sur le début de saison des Lakers et évidement le cas Westbrook arrive sur la table assez tôt. Originaire de Californie et ancien élève de UCLA, c’était une joie et un honneur pour lui de porter les couleurs des Lakers. Tout ne se passe pas comme prévu pourtant. Dernier match en date : une défaite bien crade face aux Blazers à 1/13 au tir pour Westbrook accompagnés de 6 pertes de balle. Critiqué après ce match sans LBJ, ni Anthony Davis sorti sur blessure, le meneur explique son adaptation complexe dans la cité des anges.

« Si vous regardez un peu en arrière et que vous voyez les trois ou quatre dernières années, j’ai toujours rejoint de nouvelles équipes, donc j’essaie de trouver la meilleure façon de mieux jouer. Je suis reconnaissant de pouvoir faire tant de choses différentes sur le terrain, de pouvoir faire n’importe quoi, avec n’importe qui. Je peux jouer avec n’importe qui. Et je suis très à l’aise avec ca. Mais je suis aussi très fier, et je fais beaucoup d’efforts et mets beaucoup d’énergie pour m’assurer que je peux être le meilleur possible avec les gars que nous avons dans cette équipe et tirer le meilleur parti de cette situation. »

Encore à OKC en 2019, Mr Triple Double a rejoint cet été 2021 les Lakers. Entre-temps, il est passé par les Rockets et par les Wizards, soit quatre franchises en un peu plus de deux ans. Autrement dit, Russell Westbrook a dû remodeler sa manière de jouer selon son équipe et son coach. D’ailleurs, dans ces deux dernières franchises et malgré la fin en eau de boudin à Houston, il a toujours mis quelques mois pour retrouver son niveau All-Star et redevenir le leader naturel qu’il est. La situation est différente avec deux stars comme Bron et AD, mais l’expérience accumulée ces dernières années devrait l’aider à trouver une alchimie au fil des matchs.

Les Lakers sont toujours malades et il semblerait que le patient Russell Westbrook doit être opérationnel s’ils veulent être guéris. L’effectif est très différent de l’an dernier. Ajouter un joueur de la trempe de Westbrook n’est pas facile pour Frank Vogel ni pour le joueur, qui doit connaitre ses coéquipiers et comprendre son rôle dans ce Big 3.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités