*
Connect with us

Actualités

Russell Westbrook et Anthony Davis lâchent une masterclass dans le moneytime : à la vue du sang, les bêtes se sont réveillées

Russell Westbrook et Anthony Davis se sont réveillés cette nuit. Ce dernier quart-temps pourrait être un des moments forts de la saison. Bon, n’espérons pas des bagarres à chaque match. On sait bien que c’était dimanche et qu’il fallait rendre hommage à la NFL mais il y a des limites. Ceux qui ont été présents se souviendront pendant longtemps de cette soirée unique.

Parlons tout de même des 2 premiers quart-temps, ça vaut le détour. Jerami Grant se prend pour Stephen Curry et claque 5 paniers à 3 points. Sans Killian Hayes blessé, Cade Cunningham a plus de tickets de shoots et en abusera. Maladroit certes mais toujours bon sur le terrain et en profite carrément pour décrocher son premier triple-double de la saison et bien sûr de sa carrière : 13 points à 6/21 au shoot, 1/9 à 3 points, 12 rebonds, 10 passes et 2 interceptions. Jerami Grant en profite pour claquer 36 points. Les Pistons semblent se diriger tranquillement vers la victoire. Les Lakers shootent bien mais ne jouent pas. Les hommes de Vogel ne courent pas, ont la flemme de tout et se contentent comme si souvent, du minimum syndical. Puis il y a ce fait de jeu incroyable. Peu après avoir dépassé les 10 points, James a eu un coup de sang sur Isaiah Stewart. Coup de coude dans la tempe, le Piston est en sang et veut se venger. Après cette énorme embrouille, le match sera interrompu 10 bonnes minutes. Les joueurs des deux camps seront exclus.

19. Ce n’est pas le nombre d’ex de la meuf de mon meilleur pote mais le nombre de points de Russell Westbrook et Anthony Davis en l’espace de quelques minutes. On ne sait pas vraiment ce qui s’est passé suite à la presque bagarre mais ça a servi d’électrochoc. Les Lakers ont méconnaissables et vu leur saison, c’était dans le bon sens. Russ a mis 9 points de suite dans le 4ème quart-temps, Davis a pris la suite. Pour la première fois de la saison, ils ont vraiment joué à fond. Perte de balle ? Pas de boudage, ça se bat. Un contre ? L’action n’est pas finie, viens que je te balance un autre contre. Les deux hommes ont vraiment permis de dominer ce dernier quart-temps : 37 à 17. C’est le genre d’attitude que les fans des Lakers veulent voir plus souvent. Oui, c’est les Pistons mais ils perdaient de presque 20 points. Quand une équipe perd souvent (3 de suite en l’occurrence pour les Lakers avant hier), ça fait toujours du bien de pouvoir de gagner, encore plus avec ce qui s’est passé cette nuit. A noter que Melo termine à 18 points.

Est-ce que c’est l’arbre qui cache la forêt ? On va vite le savoir. Lebron James pourrait ne pas jouer au prochain et ce serait vraiment dommage, puisqu’il s’agit… d’un choc au madison square garden. Les Lakers ont un bilan de 9 victoires et 9 défaites et comptent bien l’améliorer dans les jours et semaines à venir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités