Rudy Gobert claque l'alleyoop au buzzer : merci Mike Conley, le principal fournisseur du français
*
Connect with us

Actualités

Rudy Gobert claque l’alleyoop au buzzer : merci Mike Conley, le principal fournisseur du français

La statistique est assez effarante. Or rebond offensif, Rudy Gobert a marqué sur les passes décisives d’un seul homme : Mike Conley. L’ancien meneur des Grizzlies a semble t-il retenu la leçon de Candace Parker, Shaquille O’Neal et Dwyane Wade.

Après des temps difficiles, Utah va mieux après cette victoire compliquée à domicile contre les Grizzlies. Rudy Gobert a fait son match, comme à son habitude avec une performance de haut vol : 28 points à 5/8 au shoot, 22 rebonds. Oui, 8 shoots peuvent paraître un ratio faible pour 34 minutes mais le frenchy est allé 18 fois sur la ligne des lancers, ce qui n’est pas une habitude. Il a été gavé de ballon par toute son équipe mais Mike Conley mérite une mention. Sur les 5 dunks rentrés, l’ancien capitaine de Memphis a été parfait. Parmi les actions notables de la rencontre, on retiendra le plus beau alleyoop de la soirée. Mike Conley attire bien la défense, Gobert coupe ligne de fond pour claquer un alleyoop au buzzer ! Cette victoire est assez spéciale pour le Jazz puisqu’elle valide leur qualification pour les playoffs. On laissera le mot de la fin pour le pivot français : « Il y a une semaine, nous n’aurions probablement pas gagné ce match, nous n’aurions pas gagné en prolongation. Il y a une confiance et une communication que nous avions, une intensité que nous avions. Vous avez une chance de gagner chaque soir quand vous faites cela. »

Tout ne se réglera pas en un jour pour Rudy Gobert et Utah mais il faut profiter de cette victoire pour créer un momentum avant les playoffs. Il n’est jamais bon de commencer la post-season avec des ondes négatives.

La NBA pour les nuls : c’est quoi les playoffs et comment ça marche ?

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Killian Hayes lâche le bijou de la nuit : jeu collectif, passe dans le dos, les Pistons sont funs à voir jouer en cette fin de saison

  2. Pingback: Rudy Gobert dégage Javale McGee sous le cercle : le poster de la nuit, le banc du Jazz s'enflamme !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités