Connect with us

Actualités

Rick Carlisle décrit les moyens de protestation contre le racisme pour les coachs

De nombreux joueurs sont très impliqués dans la lutte contre le racisme et pour l’égalité pour tous. Les récents évènements, dont la mort de George Floyd, homme noir tué par un policier blanc, ont encore accéléré ce combat. Les entraîneurs de la NBA veulent jouer un rôle à l’avenir et se sont donc réunis pour prendre des décisions.

Tandis que les joueurs évoquent au cas par cas leur moyen de protester contre le racisme à l’avenir et notamment au cours des prochaines semaines, les coaches de la NBA réfléchissent également à ce qu’ils peuvent mettre en place contre ce fléau. Entraîneur des Dallas Mavericks et patron du syndicat des coaches de la ligue, la NBCA (National Basketball Coaches Association), Rick Carlisle a évoqué en détail le plan qu’il a décidé de mettre en place avec ses collègues lors d’une interview accordée au journal The Dallas Morning News.

Le premier acte, assez discret, sera le fait que chacun des techniciens de la ligue portera un pins lorsque la saison reprendra (à partir de la fin juillet) :

« Notre initiative, le nom définitif de celle-ci, est NBA Coaches for Racial Justice », a-t-il déclaré. « Nous aurons un pins que nous porterons. Cela représente une grande partie de ce que nous faisons, parce que nous sommes des entraîneurs, des enseignants et des éducateurs. »

Par la suite, l’ancien arrière, désormais âgé de 60 ans, explique que le levier d’action principal défini à l’unanimité avec ses pairs reste l’éducation. Apprendre aux gens l’histoire du racisme et de l’inégalité raciale devrait permettre de mieux aborder le sujet et potentiellement de le faire disparaître à l’avenir :

« Nous pensons qu’une grande partie de ce travail consiste à éduquer les gens sur l’histoire de l’injustice raciale. L’initiative pour la justice a un calendrier qu’ils ont mis en place, et chaque jour de l’année entière sur le calendrier est en lien avec un événement qui a un rapport avec l’injustice raciale.« 

Les coaches de la ligue ont souhaité se réunir pour prendre des décisions communes concernant les moyens d’action les plus adaptés qu’ils ont en main. Pour protester contre le contexte social actuel, toujours fortement marqué par le racisme et les inégalités raciales, ils ont donc décidé d’accumuler les petits gestes et de soutenir leurs joueurs prenant la parole. Certains, comme Gregg Popovich ou Steve Kerr, véritables citoyens engagés, vont même encore plus loin dans leur vie de tous les jours, n’hésitant pas à prendre la parole personnellement sur de nombreux sujets de société.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités