*
Connect with us

Actualités

Quand Stephen Curry voulait absolument jouer aux Knicks

Stephen Curry est une légende d’Oakland mais le garçon ne voulait pas d’eux à la base. Steph souhaitait s’installer au madison square garden et il était à quelques secondes près d’accomplir son rêve, avant que Golden State passe par là.

Nous sommes en 2009 et l’équipe de la grosse pomme est au fond du trou. Les têtes d’affiche sont à l’époque Al Harrington et Zach Randolph, qui tournent à plus de 20 points de moyenne. En étant avant derniers de la conférence est, les Knicks ont le 8ème choix de draft. Juste avant, on retrouve les Warriors. Stephen Curry vient de tout arracher à la March Madness, il est en 3ème année universitaire et sent que c’est le bon moment de se présenter à la draft. L’été s’apprête à commencer, il sait donc à peu près où il va tomber. Les Wolves, les Warriors et les Knicks sont en pôle position et justement Stephen Curry voulait coûte que coûte aller à New-York :

« Je voulais aller à New York et je pensais que j’allais à New York. A la draft – dans la green room – je me disais : ‘Oh, on arrive à la huitième place et New York peut m’avoir.’ Et puis j’ai reçu l’appel de Larry Riley (GM des Warriors), comme ‘Nous allons te choisir à la septième place. »

Qui sait ce qu’aurait pu donner Stephen Curry avec les Knicks ? On ne le saura jamais vraiment mais avec Amare Stoudemire et Carmelo Anthony, les recrues de New-York du début de la décennie 2010, cela aurait été incroyable, sans parler du marché que représente la grosse pomme. Comme on aime à le rappeler, les Knicks ont un temps fait que des mauvais choix. Après avoir échoué pour avoir Stephen Curry, ils se ravisent sur Jordan Hill… et laissent passer DeMar DeRozan. Autre point intéressant dans cette draft, les Wolves étaient prêts à drafter Steph avant de se raviser au dernier moment Johnny Flynn. Les malheureux avaient 2 choix (le 5ème et 6ème) mais on garde cette histoire pour une prochaine fois.

On parle souvent des transferts avortés mais il y a sans doute rien de plus imprévue que la draft. Finalement, on doute que Stephen Curry aurait eu une meilleure ailleurs carrière qu’à Golden State et c’est ce qu’on retiendra.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités