*
Connect with us

Actualités

Preview Cleveland Cavaliers – Présentation de l’effectif : deux meneurs dans le backcourt, c’est le plan A pour la bande de K-Love

Source photo : Clutchpoints

Allez hop, les previews de la saison NBA 2019/2020 continuent et on enchaîne avec la crème de la crème puisqu’on se penche aujourd’hui sur les Cleveland Cavaliers… Après une saison post-LeBron James catastrophique, les Cavs s’accrochent à leur projet de reconstruction et l’accent a été mis et remis sur la jeunesse.

Arrières

Autant le dire tout de suite, ce sera justement le backcourt LE grand point d’interrogation autour des Cavailiers cette saison ! Après un début de saison rookie où il s’était fait pointer du doigt par les vétérans de l’effectif, notamment pour son manque de « QI basket », Collin Sexton est gentiment monté en puissance tout au long de l’année. Surprenant au tir et agressif en pénétration, il a fait taire les critiques et il sera très intéressant de scruter son évolution lors de sa saison sophomore.

Et justement, là où les Cavaliers ont surpris beaucoup de monde lors de la dernière draft, c’est qu’ils ont décidé de sélectionner le prometteur Darius Garland, un autre meneur aux petites dimensions. Embouteillage sur le poste 1 donc ? Oui et non visiblement, puisque le front office semble très chaud à l’idée d’aligner un backcourt Garland-Sexton. A première vue, la complémentarité ne saute pas à la gueule entre ces deux-là, mais avec son profil plus gestionnaire en attaque et ses qualités au shoot, Darius Garland pourra probablement jouer dans un rôle plus classique à la mène.

Ailiers

Déjà intriguant lorsque LeBron James était encore in the Land, Cedi Osman était attendu pour devenir une des grosses surprises de l’année dernière côté Cavaliers. Au milieu du marasme qu’a été le dernier exercice, le Turc n’a pas démérité et il est encore loin d’approcher de son plafond. Polyvalent, il souhaitera probablement faire oublier ses deux lancers manqués en Coupe du Monde et prouver qu’il mérite sa prolongation.

A ses côtés, le seul vrai joueur de basket de l’équipe Kevin Love. Passé d’une première option offensive à Minnesota à un rôle de « 3ème roue d’un vélo » aux côtés de LeBron James et Kyrie Irving, Kev l’Amour était attendu comme un mâle alpha la saison dernière mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Entre les blessures qui lui ont fait passer les 3/4 de la saison à l’infirmerie et les envies affichées de tanking de la franchise, Kevin Love va enfin pouvoir entamer sa reconstruction personnelle. Très attendu pour faciliter le spacing de l’équipe, il devrait aussi disposer de nombreux ballons au poste, histoire de rappeler à tous le All-Star indiscutable qu’il est. Attention potentiel transfert.

Pivots

Bien évidemment, à ce poste on retrouvera Tristan Thompson ! La machine à capter des rebonds et à tromper sa meuf (on parle d’un plan à SEPT tout de même ! #JeSuisKhloéKardashian) essaiera de retrouver le niveau qui était le sien lors du titre des Cavs en 2016, et il devrait avoir du temps de jeu vu la TRES faible concurrence sur le poste. Dans un rôle d’éboueur, il devrait faire sa part du boulot, en espérant que l’extra-sportif ne prenne pas une nouvelle fois le dessus.

Banc

Le désert ! Non sérieusement, on souhaite beaucoup de courage à John Beilein (nouveau coach de l’équipe) pour bricoler des rotations, car on ne peut pas dire que l’effectif soit très profond. A la mène, Matthew Dellavedova fera remonter de beaux souvenirs aux fans et apportera une hargne défensive que le duo de titulaires ne possède pas. Jordan Clarkson devrait reprendre son rôle de scoreur en sortie de banc, un rôle que pourrait rapidement tenir à son tour Kevin Porter Jr, sélectionné à la 30ème place lors de la dernière draft. Dylan Windler, rookie lui aussi sera là pour rentrer des tirs à 3-points pendant que Larry Nance Jr et Ante Zizic apporteront près du cercle.

C’est terminé pour la présentation de l’effectif des champions 2016. Putain que le temps passe vite… Place désormais aux attentes autour de l’équipe et SPOIL : elles ne vont pas être élevées…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités