*
Connect with us

Actualités

Pourquoi les Etats-Unis ne sont pas sûrs de remporter la coupe du Monde ?

On y arrive ! Dans moins de 10 jours, les 32 meilleures sélections nationales, ou en tout cas celles qui se sont qualifiées, se rendront en Chine afin d’y disputer la 18ème édition de la Coupe du Monde de Basket. Et si les Etats-Unis font, une nouvelle fois, figure d’immenses favoris avec leur réservoir inépuisable de stars, remporter le tournoi ne sera pas chose aisée pour l’équipe menée par Coach Popovich. 

Une équipe sans superstars et sans repères

Ce qui saute aux yeux quand on regarde l’effectif de Team USA, c’est le manque de profondeur. Avec les absences des superstars comme LeBron, KD, Curry, Harden ou encore Davis, annoncées depuis un certain moment, Coach Pop avait dû  trouver des solutions en se reposant sur des joueurs de calibre inférieur. Mais avec la nouvelle vague de forfaits (Lowry, Fox, Tucker, Beal, McCollum…), le coach des Spurs a du bricoler.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que, comparé au vivier de superstars dont pourrait se vanter Team USA, cette équipe paraît bien pale. Kemba Walker en leader offensif, plusieurs joueurs qui n’ont même pas 3 ans d’expérience en NBA et ont déjà de grosses responsabilités et même un « no-name » en la personne de Mason Plumlee. Un indicateur de ce manque de profondeur criant pourrait être le nombre de sélections au All-Star Game cumulées par tout le roster. Avec 5 sélections en cumulées pour les 13 joueurs encore avec Team USA, cette équipe est à des années lumières des 28 capes au match des étoiles pour le roster de 2008 mené par Kobe Bryant et un certain… LeBron James.

Roster actuel de Team USA : 

Kemba Walker, Marcus Smart, Derrick White 

Donovan Mitchell, Joe Harris

Khris Middleton, Jaylen Brown, Jayson Tatum, 

Kyle Kuzma, Harrison Barnes 

Brook Lopez, Myles Turner

 

Une concurrence toujours plus forte 

Mais alors que Team USA faiblit, la concurrence se renforce. Les experts sont unanimes : jamais il n’y a eu autant d’équipes aussi bien armées pour faire tomber l’ogre américain. 

En adversaire principal vient la Serbie qui , menée sa pléiade de joueurs NBA  et de joueurs d’EuroLeague confirmés, se fait un plaisir d’enchaîner les cartons offensifs durant les matchs de préparation. Et avec à sa tête le légendaire coach Sasha Djordjevic, les Serbes ont les armes pour grandement inquiéter Team USA sur 40 minutes, un affrontement qui devrait avoir lieu soit en demi-finales, soit directement en finale selon les résultats des uns et des autres.

Mais la Serbie n’est pas la seule à être en mesure d’inquiéter Team USA sur un match. Les Espagnols seront, comme à leur habitude, au rendez-vous avec un effectif complet et bien équilibré, tout comme la France et son contingent de joueurs NBA. Petit nouveau, la Grèce, portée par un Giannis Antetokounmpo déjà dominateur lors des matchs de préparation aura également son mot à dire dans la quête vers le titre.

 

Un historique à braver

Enfin, une dernière chose nous fait douter de la victoire des Etats-Unis. C’est l’historique de la Coupe du Monde. Sur 18 éditions, les USA n’ont remporté « que » 5 éditions à cause notamment de la sévère concurrence avec la Yougoslavie. Avec leurs victoires en 2010 et 2014, c’était d’ailleurs la première fois que les américains remportaient deux éditions consécutives.

Plus intéressant encore, aucune équipe dans l’Histoire n’a été en mesure de remporter 3 éditions consécutives. Team USA enverrait donc un sacré message à la concurrence, surtout avec un effectif largement remanié. Un défi qui sera peut-être une source de motivation supplémentaire pour Kyle Kuzma et ses coéquipiers. 

Toutes ces raison nous laissent penser que ce ne sont pas les Américains qui soulèveront le Graal le 15 Septembre. Ici, on voit plus la Grèce et Giannis en mode MVP écraser la concurrence si ce n’est la Serbie du déjà dominant Jokic. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités