Pour Damian Lillard la série n’est pas encore terminée : « On pourrait être les premiers à le faire… » – The Daily Dunk
Connect with us

News

Pour Damian Lillard la série n’est pas encore terminée : « On pourrait être les premiers à le faire… »

Source photo : Clutchpoints

Malgré un beau parcours en playoffs, les Trailblazers sont clairement dans le dur dans leur série face aux Warriors, même sans Kevin Durant. Mais même à 2 doigts de l’élimination et malgré la frustration, l’espoir est toujours là.

Après avoir éliminé froidement le Thunder et réussi une superbe comeback pour se défaire des Nuggets, les hommes de Terry Stotts souffrent face aux doubles-champions en titre. Si les Warriors doivent faire sans Kevin Durant, les Blazers eux sont toujours privés de Jusuf Nurkic et doivent aussi faire avec les pépins physiques de leur leader. Lors du Game 2, Damian Lillard s’était fait écraser par Kevon Looney qui se jetait sur une balle perdue. Collision involontaire mais qui a fait des dégâts au passage, le meneur de Portland souffrant d’une côte déplacée. Vu sa grimace après le contact et son 5/18 au tir lors du match suivant, on voit clairement que le meneur n’est pas à 100% de ses capacités. Mais s’il reconnait être gêné, ne comptez pas sur lui pour se plaindre et justifier ses mauvaises performances par une quelconque blessure. Non, ce qui énerve Lillard, c’est d’avoir laissé filer des fins de matchs et se retrouver aujourd’hui au pied du mur, mené 3-0.

 » Je pense qu’on tenait le Game 2 et on l’a laissé filer. On avait plus de 10 points d’avance au match suivant également, et lui aussi on l’a perdu. C’est frustrant, on pourrait être à 2-1 et on se retrouve mené 0-3.  » Damian Lillard en conférence de presse

Face à une équipe comme Golden State, la moindre erreur est payée au centuple. Après avoir remonté 10 points lors du Game 7 à Denver, ce sont eux qui ont laissé filer des avances confortables. Enfin, face aux Warriors il n’y a jamais d’avance confortable, l’équipe étant capable de prendre feu à n’importe quel moment. Avec des Warriors motivés et voulant passer le balai, à l’image de Draymond Green, beaucoup voient les Blazers déjà éliminés. Et pour cause : aucune franchise n’a remonté un retard de 0-3 dans toute l’histoire de la NBA. De quoi étouffer les espoirs de Damian Lillard et de son équipe ? Absolument pas :

 » On regarde les stats, on sait que les chances de remporter cette série sont infimes, mais on doit encore jouer. On ne sait jamais quand arrivera la première fois, on pourrait être les premiers à le faire. « 

Motivé, le meneur sait toutefois que finir sweepé est une vraie possibilité et il attend une réaction d’orgueil de la part de tout le monde. Aller en finales de conférence est certes un bel exploit en soi, mais l’équipe voudra tout lâcher cette nuit et se donner les moyens de tenter le plus grand comeback de l’histoire. Impossible ? Autant qu’en 2016 face aux Cavs pour l’instant. Il va falloir passer un coup de fil à LeBron avant le Game 4.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News