Connect with us

News

Plutôt que de se faire de la pub, « Iso Joe » veut aider Carmelo Anthony : « Je pense qu’il lui en reste encore beaucoup « 

Source photo : sportsnet

Iso Joe fait le bonheur de la big 3. Il montre encore qu’il a du basket et pourtant, au lieu de se vendre, il vend Carmelo Anthony. Pour lui, l’ailier n’a rien à faire dans les magasins de New-York ou dans les parcs. Il mérite une place en NBA, ce qui revient de plus en plus, à l’image de Chauncey Billups.

Qu’est ce que fait Joe Johnson à la big three ? C’est une vraie question qu’on peut se poser tellement le mec se promène et que l’adversité est égale à zéro, lorsqu’il foule le parquet. Encore ce week-end, il a planté le shoot de la gagne à 4 points, soit deux mètres derrière la ligne à 3 points. Sans pour autant être « Kobe vs Duncan » à l’ouest, les deux bonhommes ont eu quelques batailles dans la conférence est, sans oublier de multiples sélections au ASG, où ils ont pu traîner ensemble. Tous deux super-scoreurs, Joe Johnson a voulu dire quelques mots pour que l’ancien retrouve une franchise et dans un marché de plus en plus fermé, il n’y a rien de concret pour l’instant :

« Je pense qu’il lui en reste encore beaucoup à Melo», a déclaré Johnson à TMZ Sports. « [Il est] un sacré scoreur. Donc, je sais qu’il y a beaucoup d’équipes qu’il peut aider. Je déteste le voir ne pas jouer particulièrement dans la NBA à ce stade. »

Il y a peu, l’ancien rookie Trier avait même lâché un « Free Melo » qui avait fait beaucoup de bruit sur la toile Twitter. Mais voilà, tous les rosters se bouclent un à un et Carmelo Anthony n’a pas eu d’offres concrètes. Demanderait-il trop de responsabilités ? Est-ce que les équipes ne veulent plus de lui ? Sa mentalité serait-elle le plus gros problème ? Dans tous les cas, le balle n’est plus dans le camp de Carmelo Anthony et peu importe la prochaine offre, Melo devra l’accepter, à moins qu’il veuille finir en Chine ou vers une retraite anticipée. De l’autre côté, on ne comprend toujours pas pourquoi Joe Johnson n’a pas reçu d’offre. C’est un bon vétéran, qui ne détruit pas de collectif, il l’a prouvé à Utah, sans parler du fait qu’il pourrait apporter dans pas mal d’équipes, surtout à 3 points.

C’est aussi un rappel pour un nombre incalculable de joueurs. Peu importe que tu sois all-star ou pas, si tu ne fais pas les choses de la bonne manière, la ligue te le fait rappeler en moins d’une demi-seconde.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News