*
Connect with us

Actualités

Plusieurs équipes se chauffent déjà sur Damian Lillard : Photoshop dans 3, 2, 1…

Crédits photo : Kevin C. Cox - Getty Images

On y arrive, comme tous les ans. La période où Damian Lillard enchaîne les exploits individuels pendant les Playoffs, pour qu’au final la rédaction et les lecteurs de The Daily Dunk aient tous autant de bagues que Dame. Et il semblerait que Damian commence à en avoir marre puisqu’en plus de critiquer ouvertement son équipe, le joueur est cité dans pas mal de trades.

Un petit tour et puis s’en va. Comme l’année dernière, et pour la quatrième fois en 5 ans, les Blazers sortent tour 1, malgré des exploits individuels de Damian Lillard (on parle quand même de 34.3 points, 4.3 rebonds et 10.2 passes à plus de 45% de moyenne au tir) qui n’a pas pu faire grand chose face au sérieux des Nuggets de Nikola Jokic. Et vu comment il s’est lâché sur les Blazers en conférence de presse (en bref, il a dit que les Blazers ont pas d’équipe et pas de banc), ce n’est pas exagéré de dire que Dame est fatigué de la situation, au point que d’après Stephen A. Smith, on compte pas moins de SEPT équipes prêtent à accueillir le contrat du rappeur joueur. Préparez les Photoshops, votre timeline Twitter risque d’en être remplie.

Et dans les équipes mentionnées ? Les Knicks, de retour en Playoffs cette année pour la première fois depuis 2013, les Clippers, qui peuvent aller loin quand Playoff P décidera de jouer convenablement, les Lakers qui restent pour l’instant champions en titre et qui sans les blessures auraient pu aller bien plus loin mais aussi le Heat qui sortent d’un sweep violent et d’une manière générale d’une saison décevante. Alors oui, il va coûter cher, d’autant plus qu’il a re-signé 4 ans pour 176 millions de dollars, mais au vu du niveau et du mental, ça n’a pas l’air de faire peur. La question reste de savoir si Dame quittera Portland ? Il n’a jamais quitté l’Oregon depuis ses débuts en NBA et a toujours clamé son attachement aux Blazers. Le problème, c’est que sportivement, ça stagne. Hormis l’épopée jusqu’en finales de Conférence en 2019, sur les 10 dernières années les Blazers c’est 5 premiers tours et 2 non-qualifications.

Restera, restera pas ? L’été risque d’être très très long pour les fans des Blazers qui risquent de voir leur franchise player partir. C’est peu probable que les Blazers acceptent mais après tout, qui avait prévu de voir Isaiah Thomas aux Cavs ? On souhaite de bonne vacances aux Blazers, et surtout un bon courage, parce qu’elles ne vont pas être de tout repos. Surtout quand vous serez réveillés par une notif de Woj annonçant le départ de Lillard contre des tours de Draft. Non on rigole. Mais imaginez quand même.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le featuring Oakland n'aura pas lieu à Portland : Jason Kidd n'ira pas coacher Damian Lillard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités