*
Connect with us

Actualités

Un autre sale coup chez les Rockets : PJ Tucker a abusé mais « gagne » le droit de partir, le divorce avec Houston est chaotique

Source photo : CBS Sports

Après James Harden, les Rockets s’apprêtent à perdre un autre cadre de l’ère small-ball en la personne de PJ Tucker. Un joueur emblématique de par son hustle et son amour porté pour le jeu, mais aujourd’hui, c’est un triste adieu entre les deux camps.

LaMarcus Aldridge, Andre Drummond, Blake Griffin auparavant, et désormais PJ Tucker ! Voilà le quatrième joueur qui ne jouera plus pour son équipe en attendant un transfert (ou un buyout). Frustré, l’ailier-fort souhaite trouver une équipe qui joue le titre, et il devrait la trouver puisque les Lakers, les Nets, les Bucks et le Heat ont déjà discuté avec les RocketsEn contrepartie, Houston espère avoir un jeune joueur, mais, les Texans voient peut-être un peu gros. En effet, PJ Tucker a tout de même 35 ans et son contrat expire à la fin de saison. Certes, il y aura des demandes, mais les offres seront-elles à la hauteur des espérances des Rockets ?

Mais le pire dans tout ça, c’est qu’à l’image de James Harden, les deux camps vont se quitter en mauvais termes. Proche d’une prolongation, PJ Tucker et les Rockets n’ont finalement pas trouvé d’accord sur quelques détails et aujourd’hui, l’ailier-fort réalise sa pire saison en carrière aux points et aux pourcentages. Par ailleurs, il semblerait qu’on se dirige vers une accumulation de ce type de situations. Les demandes de transferts sont de plus en plus récurrentes, et même si les dirigeants n’écoutent pas toujours leurs joueurs, c’est dommageable de voir que finalement, les contrats ne sont pas toujours respectés… Comment on est arrivé à une telle situation concernant P.J Tucker ? Il s’est échauffé cette nuit avant la 14ème défaite de suite (contre les Kings) des Rockets, sauf qu’il n’est pas retourné avec l’équipe en suite lors du coup d’envoi et n’avait pas prévenu son coach…

La trade deadline va être mouvementée du côté de Houston, avec un joueur notamment assuré de partir : PJ Tucker. L’ailier-fort a d’ores et déjà disputé son dernier match sous les couleurs des Rockets et se concentre maintenant sur son avenir.

Stephen Curry pousse une gueulante sévère : ses coéquipiers en prennent pour leur grade

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités