Connect with us

Actualités

Philadelphie a oublié de mettre son réveil pour venir jouer : Joe Harris en feu face à des Sixers méconnaissables

Match un peu bizarre cette nuit entre un Kyrie Irving en mode fantôme et des Sixers venus avec leurs jumeaux maléfiques. La rencontre a ainsi été décevante… Brooklyn l’emporte 122 à 109.

La nuit était censée être spéciale pour les Nets, notamment pour Kyrie Irving, le meilleur lycée de l’histoire du New Jersey. Pour cette soirée historique, Brooklyn avait sorti les jerseys et le terrain vintage avec le fameux bleu ciel et rouge de NJ des années 90. Kyrie Irving n’était pas là, pour des raisons personnelles. Sachant ce que représente New Jersey pour lui, c’était quand même assez bizarre de noter son absence. Steve Nash n’était même pas au courant et ne savait pas non plus pourquoi il n’était pas là. Malika Andrews a ainsi rapporté après la victoire des Nets qu’il ne voyagerait pas non plus à Memphis (rencontre à 2 heures du matin). L’ambiance était ainsi assez zarbi et ce n’est pas Philadelphie qui allait mettre de l’ambiance. Sans doute fatigué du match en back to back et des 60 points inscrits par Bradley Beal, leur prestation est assez gênante. Rien à dire sur les chiffres. Tobias Harris à 17 points, Joel Embiid à 20 points mais le faux rythme installé donne envie d’aller se mettre sous la couette en matant une nouvelle fois le documentaire de Tony Parker. Excepté Shake Milton, les Sixers ont fait acte de présence et pas grand chose d’autre.

Les Nets sont venus quant à eux reposés et le couteau entre les dents. Sans leurs deux superstars, pas mal de gars ont voulu prouvé à Steve Nash, qu’ils avaient leur place dans la rotation de l’équipe. Philadelphie revient en fin de 1er quart-temps mais Brooklyn prend vite 10 points d’avance. L’avance dans les 3 quart-temps suivants sera maitrisée. Déjà avec Joe Harris qui lâche 10 points de suite avec une facilité déconcertante. C’est clairement son match puisqu’il bat son record personnel cette saison : 28 points à 11/19 au shoot et 6/9 à 3 points. Caris Levert a été coquin, en profitant pleinement de l’absence de Kyrie et KD, presque le triple-double avec 22 points et un 9/25 au shoot. A chaque fois que Philadelphie a essayé de revenir au score, la faute à Tyrese Maxey incroyable (16 points), les Nets ont réussi à marquer le panier qui fait mal à chaque momentum. 7 joueurs finissent à 8 points ou plus chez Brooklyn.

Il faudra avoir des ressources pour aller terminer le boulot chez Memphis ce soir mais 2 victoires en 2 matchs sans Kevin Durant, c’est plutôt pas mal pour l’instant.

Nicolas Batum est un tueur : 6 points en 30 secondes dans le money-time pour briser le coeur aux Warriors

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités