*
Connect with us

Actualités

Penny Hardaway ne reviendra pas à Orlando : Larry Brown le rejoint à Memphis, pour la prochaine saison universitaire

Alors qu’il était dernièrement attendu du côté d’Orlando pour prendre la suite de Steve Clifford, Penny Hardaway ne sera pas le prochain coach du Magic. L’ancien All-Star a décidé de rester du côté des Tigers de Memphis et ce pour le plus grand bonheur de toute la fanbase de l’université.

Si le nom de Penny Hardaway avait émergé comme un des principaux potentiels successeurs à Steve Clifford au Magic d’Orlando, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, le tacticien a opté pour la continuité et sera donc toujours aux manettes des Tigers de l’université de Memphis l’an prochain en NCAA. De plus, ce n’est pas tout, Larry Brown devrait le rejoindre en tant qu’assistant pour la saison à venir et ce duo pourrait faire des merveilles en NCAA. Hardaway aurait passé un entretien la semaine dernière avec le Magic, qui a annoncé plus tôt ce mois-ci que Steve Clifford ne reviendrait pas comme entraîneur principal.

« Un jour, dans le futur, j’adorerais être coach en NBA, et ce ne serait pas génial si c’était le Orlando Magic ? » A déclaré Hardaway. « Mais aujourd’hui n’est pas ce jour-là. »

Hardaway a passé les six premières saisons de sa carrière de joueur avec le Magic, faisant quatre apparitions au All-Star Game et obtenant deux sélections dans la All-NBA 1 st team. Il a également contribué à mener le Magic jusqu’aux finales NBA en 1995, où il a perdu contre les Rockets. Originaire de Memphis et ayant joué pour les Tigers à l’université, Penny Hardaway est l’entraîneur principal de Memphis depuis trois saisons.

« Aujourd’hui, je suis ici avec mes joueurs, avec les fans, avec la ville, travaillant aussi dur que possible pour essayer de nous apporter un championnat national, et c’est ce que j’ai entrepris de faire, et c’est ce que je veux faire. Donc pour tous les fans qui ont joué avec nous, qui nous ont encouragés, qui jouent avec nous, à travers les victoires et les défaites, qui nous encouragent, qui se battent pour nous et qui restent loyaux, merci beaucoup. Et je fais la même chose. Je vais rester ici. Je ne veux pas que vous ayez peur que je parte. »

Penny Hardaway a fait pression pour engager Brown afin de remplacer Tony Madlock, qui a quitté l’équipe au début de l’intersaison pour devenir l’entraîneur principal de South Carolina State. Brown, 80 ans, est le seul entraîneur de l’histoire à avoir remporté à la fois un championnat national de basket-ball masculin et un titre NBA. Il n’a pas entraîné à l’université depuis 2016. Par le passé, Brown a été l’entraîneur principal de UCLA et de Kansas, ainsi que de neuf franchises NBA différentes. Il n’a pas été entraîneur adjoint depuis un passage de deux ans en Caroline du Nord de 1965 à 1967. Larry Brown a croisé le chemin de Hardaway pour une saison en 2005-06, lorsque Larry Brown était l’entraîneur de Hardaway avec les New York Knicks.

L’objectif a présent pour la saison à venir est simple pour Penny, obtenir une qualification pour le tournoi NCAA et les Tigers devraient être de sérieux opposants. De plus, il se dit que deux prospects très en vue de la draft 2022 pourraient porter l’uniforme des Tigers en les personnes de Emoni Bates et Jalen Duren. De quoi donner des frissons à tous les fans des Tigers.

Finalement, Hardaway a fait le choix de la continuité en restant à Memphis, mais rien ne dit dans les prochaines années qu’il ne fera pas le grand saut encore une fois vers la NBA afin d’apporter tout son talent de tacticien et ses méthodes de développement pour les jeunes joueurs.

Avec les Tigers, il affiche un bilan de 63-32 depuis son arrivée et a mené Memphis très loin la saison dernière.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités