*
Connect with us

Actualités

Paul George n’a qu’un mot à la bouche : « Vengeance » !

Après la débâcle des Clippers lors de ces derniers playoffs, Paul George a été pris pour cible par le microcosme NBA, des consultants aux fans. Tout le monde y a été de sa moquerie. Pour cette saison, l’ailier des Clippers a soif de vengeance. On va tout de même attendre les playoffs pour être sûr…

Malgré l’absence de public, la bulle de Disney nous a offert maintes séries au scénario hitchcockien. Bien placé pour en parler, les Clippers en ont fait les frais face aux Nuggets. Menés notamment par un Jamal Murray Jordanesque, les hommes de Mike Malone sont parvenus à renverser la série, après avoir été mené 3-1 par les Clippers. Pour la deuxième fois dans la même campagne de playoffs ! Forcément, après un tel choke, le monde entier s’est abattu sur ces Clippers maudits année après année. Passant de « Playoff P » à « Pandemic P », Paul George est l’un des grand coupables de cet échec en playoffs, encore un. Pour certains observateur, LE principal responsable. Très touché par toutes ces critiques, le trentenaire a démarré cette nouvelle campagne avec le couteau entre les dents. Après sa performance teintée d’efficacité (26 points à 8 sur 14 au shoot) dans la victoire face à Sacramento, Paul George est revenu sur ses nouvelles motivations et son approche actuelle.

Je reviens en force. Je n’ai pas aimé, pas tellement le bruit et tout ce qui se passe autour [la façon dont la saison dernière s’est terminée], mais juste le fait que les gens ont vu des faiblesses. Et je me devais d’y remédier. Il fallait que je réponde à cela. Cela m’a alimenté. Cela m’a mis dans un endroit où je voulais revenir et être à nouveau moi-même.

Après l’année difficile de l’an dernier, c’était la seule façon de répondre. Je suis immédiatement allé dans un endroit sombre où je n’avais rien d’autre à faire que de me rétablir. C’était la seule chose à laquelle je pensais, et la seule chose à faire était de me rétablir. Près de deux ans après avoir été opéré des épaules. Je suis donc dans un état d’esprit plus sain, je suis dans un endroit plus sain.

Auteur d’un très bon début de saison, à l’image des Clippers, PG13 affiche une ligne statistique de calibre MVP : 25.3 points, 6.1 rebonds et 5.2 passes décisives à 50.3% au tir dont un ahurissant 51.5% à 3-points et 91.8% au lancers-francs. Rien que ça ! Avec tous ses pépins aux épaules et un environnement plus sain, notamment dans le vestiaire, Paul George semble retrouver son niveau de la saison 2018-2019 au Thunder, durant laquelle il avait fini troisième du classement MVP. Pour Marcus Morris, son coéquipier « serait dans une saison de MVP ». Même son de cloche chez le taiseux Kawhi qui se réjouit de retrouver Paul George en pleine possession de ses moyens.

Je ne peux pas prédire l’avenir, a déclaré Leonard, sur la question de savoir s’il l’avait vu venir lorsque les deux hommes se sont entraînés pendant l’intersaison. Mais tout ce que je peux dire, c’est qu’il a mis son esprit dans son travail, et quand je me suis entrainé avec lui, une grande partie de son entrainement était axé sur de la simulation de match, de travail sur les passes, de lecture, et cela s’est traduit sur le terrain.

Après une nouvelle déception en playoffs, et pas des moindres cette fois-ci, Paul George est, plus que jamais, attendu au tournant. Déclarant en sortie de défaite face aux Nuggets, que l’objectif de la première saison n’était pas le titre (elle était belle celle-là), il est clair que les prochains playoffs seront sous très haute pression du côté des Clippers. En attendant, ce très cher Paulo a encore quelques mois de régulière pour se mettre dans le meilleur rythme possible.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités