Connect with us

Actualités

Paul George a fait un discours après le match 7 : hôpital, charité, tout ça

Après la rencontre entre Denver et Los Angeles (Clippers), la bande de Doc Rivers avait de quoi être déçu. Se faire éliminer en demi-finale est une déception, pour ne pas dire un fiasco. Paul George a tenu à en parler auprès de ses coéquipiers mais parfois, il vaut mieux se taire…

Il est peu de dire que Paul George a été décevant, pour la 58ème fois de sa carrière. Quand il est arrivé dans la bulle, PG13 avait annoncé qu’il était plus en forme que jamais, Playoffs P aurait dû se montrer, au final, c’est plutôt Pandemic P qui s’est révélé. Cela ne s’est pas vraiment vérifié par la suite, étant donné que Kawhi Leonard l’a carry pendant l’entierté du premier tour, devant un Luka Doncic historique. Lors du second tour, ce ne fut guerre mieux. Son dernier match de la série fut peut être même pire que son dernier match avec le Thunder, lors de la post-season 2018, où il n’avait marqué que 7 points. Cette fois, il s’est contenté de 10 unités, sans oublier cette tranche en fin de 4ème quart-temps. Pourtant, il a tenu à parler après la rencontre comme le rapporte Shams Charania :

« Après le match dans le vestiaire mardi soir, George était en train de demander à ses coéquipiers de rester engagés, pour que tous les joueurs reviennent  dans l’équipe durant l’off-season et rester prêt pour un autre run pour le titre. Certains [joueurs] auraient levé les yeux au ciel, une source a indiqué, parce que George n’a pas allié ses paroles aux actes et l’équipe a plusieurs free-agents avec des décisions à prendre. »

Dans ces moments, on aurait préféré un Kawhi Leonard qui prenne la parole. Le garçon n’est pas très loquace. Par le passé, c’est Kyle Lowry, Manu Ginobili, Tony Parker et Tim Duncan, voire même Patty Mills, qui prenaient ce rôle. Aujourd’hui, il doit maintenant le prendre mais cela reste encore tout nouveau pour lui. Paul George n’a pas vraiment le CV pour et plus que les shoots ratés, ses coéquipiers veulent sans doute un joueur qui se donne à 110% et pas qui retient ses efforts. Le journal « The Athletic » l’annonce très bien, les free-agents sont nombreux : Marcus Morris Sr, Montrezl Harrell, JaMychal Green, Patrick Patterson, Reggie Jackson, Joakim Noah et Johnathan Motle. La liste est longue et il faudra que les Clippers recrutent intelligemment. Ils ont compris cet été que l’addition de talents autour des stars ne sert à rien sans esprit d’équipe.

Paul George moqué par ses partenaires à l’issue du match 7, ça en dit beaucoup et ça la fout mal. Ils en ont d’ailleurs voulu à PG13, puisqu’il y aurait eu quelques accrochages, notamment car ce dernier n’a pas assumé ses responsabilités et qu’il ne s’est pas remis en question. Vous avez dit ambiance ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités