Connect with us

Actualités

Nuggets – Wolves : Même sans Rudy Gobert, les Wolves atomisent la bande de Nikola Jokic (80-106)

NBA – Nous en attendions déjà beaucoup de cette équipe des Nuggets menée 1-0 par les Wolves. Avec un Rudy Gobert absent car jeune papa oblige, les Wolves se savaient diminués défensivement pour le plus grand bonheur d’une équipe de Denver en soif de revanche qui n’avait tout simplement pas le droit à la défaite ce soir à la Ball Arena. Et bien il s’est passé absolument tout l’inverse ce soir ! Nous avons assisté à un essorage d’une équipe emmené par Nikola Jokic qui n’a su trouver aucune solution face aux loups enragés. On vous résume tout ça :

Des Nuggets paralysés ce soir. C’est ce que nous retiendrons d’un match dans lequel la défense des Wolves s’est parfaitement illustrée pour nous livrer des prestations d’anthologie. Ils étaient partout au surnombre pour obliger leurs adversaires à rendre la balle, comme nous pourrions le faire avec notre animal de compagnie ! En témoigne cette action de Nickeil Alexander-Walker et Jaden McDaniels enfermant Jamal Murray qui se retrouve totalement démuni :

D’autant plus qu’ils nous livrent cette prestation sans Rudy Gobert ! Sans celui, qui sera probablement élu Défenseur de l’année pour la quatrième fois ! Donc oui il y avait de quoi être inquiet ce soir pour les champions en titre qui se sont fait pratiquement passé pour des amateurs face à des joueurs transpirant de volonté, de dynamique, d’envie… en fait tout ce qu’on peut imaginer d’une équipe qui s’accorde parfaitement !

Dans ce début de match, c’est Karl-Anthony Towns qui entame les hostilités et qui inscrira 27 points au cours de cette rencontre, au même titre qu’Ant-Man. Kyle Anderson bien en place pour pallier l’absence de la Stifle Tower face à des Nuggets qui nous donnent le ton dans ce premier quart en montrant un visage assez penaud et peu d’envie….

Au retour de la pause, Jamal Murray livre une prestation plus que décevante et Nikola Jokic est malheureusement dépossédé de ses mouvements face au surnombre défensif insufflé par Naz Reid et Karl-Anthony Towns notamment.

Alors même qu’ils ont déjà mis presque 30 points dans la vue de leur adversaire à la mi-temps, Ant-Man se régale dans cette soirée où il montre à Jokic qu’il peut être au dessus et avec la manière :

On peut le dire, les Nuggets ont été de parfaits spectateurs de leur rencontre. Nous aurions pourtant pu miser beaucoup sur un retour en force une deuxième année consécutive mais le leader de la Conférence Ouest est tombé face à une équipe qui nous montre depuis le début de cette série qu’elle a beaucoup plus les « crocs » pour aller décrocher ses premières NBA Finals. Nikola Jokic ce soir, c’est 16 points, 16 assists et 8 rebonds… pas transcendant tout ça pour un prétendant au titre de MVP ! Mais est-ce véritablement de sa faute finalement ? Parce que quand on voit les Wolves dans cette dynamique, on se demande vraiment qui peut s’asseoir à leur table et ce soir, ils ont démontré qu’ils étaient de sérieux candidats pour le titre.

Une prestation à sens unique ce soir à la Ball Arena, pour le plus grand désarroi de tous les supporters qui ont assisté au spectacle d’une meute de loups jouant à la baballe avec leurs rivaux. Un Nikola Jokic bien trop en dessous face à une équipe de Minnesota affamée et sur tous les fronts. Sans Rudy Gobert certes mais avec un Anthony Edwards à 27 points qui ne cesse de nous impressionner, les Wolves ont mis la clim ce soir et viennent donner le ton de leurs ambitions pour la suite de cette compétition. Ça c’est du sport !

Officiel : Victor Wembanyama élu rookie de l’année, tous les détails des votes

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Jamal Murray potentiellement suspendu pour ce geste incompréhensible

  2. Pingback: Nikola Jokic dénonce une attitude égoiste face aux Wolves

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités