*
Connect with us

Actualités

A t-on déjà vu un joueur de 20 ans aussi fort ? Luka Dončić joue comme un véritable MVP et ce n’est que le début

www.forbes.com

Adoubé par les fans et ses pairs pour l’ensemble de ses exploits, Luka Dončić n’est pas descendu du petit nuage sur lequel il flotte depuis le début de saison. En réalité, Luka commence à nous faire comprendre qu’il ne s’agit en rien d’un petit nuage, ni d’une période où tout lui sourit. Naturellement, le prodige slovène enchaîne les masterclass, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Naturellement, le gamin de 20 ans écrase la ligue ainsi que n’importe quel obstacle sur son passage. A-t-on déjà vu un joueur si jeune dominer autant ? Un sophomore faire à ce point sensation et impacter son équipe ainsi que la ligue de cette manière ? Tout bonnement incroyable depuis le début d’exercice, le numéro 77 éclabousse tous les soirs la planète basket de son talent, et ses prouesses à couper le souffle déclenchent la passion de chaque amoureux de balle orange. D’autant plus que ses faits d’arme ne sont pas individuels : actuellement 4èmes à l’Ouest, les Mavs viennent d’enchaîner cinq victoires de suite et semblent – après 16 matchs – être une équipe sur laquelle il faudra solidement compter en Playoffs, ce qui paraissait improbable il y a encore quelques semaines à peine. MVP pour certains, comparé à LeBron, Magic ou encore Larry Bird, l’ancien du Real déjoue tous les pronostics, et son arrivée en NBA est un véritable ovni. Bienvenue dans le monde de Luka Dončić : celui où les limites du possible n’existent pas, où l’exceptionnel semble facilement réalisable.

Décrié par certains avant sa Draft, les spectateurs assidus de basket savaient eux que Dončić n’était pas un gamin comme les autres. MVP de l’Euroligue, du championnat Espagnol et champion d’Europe avec la Slovénie à seulement 18 ans, Luka a terrassé l’ensemble du continent européen avant de débarquer sur le sol américain. De ce fait, les observateurs étaient plutôt unanimes sur le potentiel immense qu’il représentait, quand bien même rien ni personne n’imaginait un tel phénomène. Perçu comme un jeune talentueux all-around et capable de scorer une quinzaine de points en NBA, quatre équipes ont préféré miser sur un autre joueur que Dončić. Résultat ? C’est Dallas qui en tirera les incroyables avantages, en découvrant un diamant brut au potentiel infini après quelques rencontres seulement. Rookie de l’année à l’issue de la saison, les Mavs pouvaient sereinement fermer le chapitre Nowitzki et se tourner vers un avenir rempli de promesses guidé par Luka. Ils se positionneront d’ailleurs très clairement sur le long terme en entourant leur joyau d’un deuxième européen talentueux en la personne de Kristaps Porzingis. Cependant, au sein d’une conférence Ouest plus qu’acharnée, très peu voyaient les Mavs tirer leur épingle du jeu pour être dans les huit au mois d’Avril. 16 matchs et quelques récitals après, Dallas est désormais une place forte de la conférence Ouest et les hommes de Rick Carlisle regardent n’importe quelle franchise dans les yeux, en plus de compter sur un Dončić évoluant à un niveau de MVP.

En leader absolu, Dončić parvient à emmener l’ensemble de ses coéquipiers vers la victoire afin de tenir tête aux cadors de la ligue et ainsi s’inscrire durablement dans les huit de l’Ouest. Tout en maitrîse, le génie surnaturel qu’il est domine au scoring chaque soir, contrôle le tempo des rencontres du début à la fin, distille des passes fulgurantes et impressionne sans cesse de sa clutchitude. Avec des statistiques extraordinaires de 30,6 points, 10,1 rebonds et 9,8 passes, Luka réalise à 20 ans une saison all-time, un chef-d’oeuvre qui confirme qu’il est « The Next Big Thing » de la NBA. Hier soir à Houston, il est devenu le deuxième joueur de l’histoire avec LeBron James a détenir au moins deux matchs à 40 points et 10 passes avant l’âge de 21 ans. Il a également rejoint Russell Westbrook, Magic Johnson, James Harden, Oscar Robertson et Nate Archibald au sein du club fermé des joueurs à 4 matchs de suite à au moins 30 pions et 10 passes. Vous en voulez encore? Luka a récemment réalisé le triple double à 30 points le plus rapide de l’histoire (25 minutes), ou bien a réussi à faire mieux que l’entière équipe adverse sur un quart-temps dans les trois catégories statistiques majeures (points, rebonds, passes, contre les Warriors), évènement qui n’a plus été vu depuis Allen Iverson en 2003.

Non seulement Luka rafle tous les records et rejoint des noms représentant des véritables légendes ayant marquées l’histoire de leur empreinte, mais il dégage en plus de cela une impression de facilité déconcertante, une sensation de contrôle et de lucidité complètement ahurissante. Lorsque Luka décide, rien ne peut l’empêcher de mener à bien son action, tant la vision, le talent et le cerveau du bonhomme sont stupéfiants. Rares sont les joueurs depuis LeBron James à montrer une telle maîtrise sur le jeu, de la 1ère à la 48ème minute d’un match. A l’heure actuelle, Dončić est indiscutablement titulaire au All-Star Game 2020, et son nom est obligatoirement cité dans les candidats au titre de MVP, aux côtés de Giannis, Harden et LeBron. Alors, le petit prodige est-il capable de maintenir ce rythme de forcené et de tenir tête aux plus grands joueurs de la ligue ? Rien n’est plus probable, tant Luka banalise l’exceptionnel.

Encore stratosphérique à Houston hier (41 points, 6 rebonds et 10 passes), on se demande où s’arrêtera Luka, tant sa précocité et son talent dépassent l’entendement. Si les Mavs peuvent compter sur un Kristaps Porzingis revenant petit à petit à son niveau, leur saison est clairement liée aux prouesses de Dončić, qui lui semble déterminé à emmener les siens en Playoffs, en vue de continuer à marquer l’histoire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités