Nikola Vucevic commence à tout écraser dans la raquette : les Bulls tiennent-ils enfin un Big Three ?
*
Connect with us

Actualités

Nikola Vucevic commence à tout écraser dans la raquette : les Bulls tiennent-ils enfin un Big Three ?

Source Photo : Getty Images

Il lui a fallu du temps, mais finalement le voilà. Pivot talentueux et franchise player à Orlando, Nikola Vucevic a galéré pour garder son niveau en arrivant à Chicago. Seul léger point noir dans la saison folle des taureaux, le Monténégrin est enfin au niveau attendu.

Être un Nikola qui joue pivot en NBA est un gage de réussite. Si Jokic enchaîne les saisons exceptionnelles, Vucevic retrouve de son côté un niveau All-Star. Hier contre les Pacers, il a réalisé une performance titanesque : 36 points, 17 rebonds et 3 contres. Une ligne de stats monstrueuse, puisqu’aucun joueur de Chicago n’avait compilé 35 points, 15 rebonds et 3 contres depuis Michael Jordan en 1996. Cette saison, c’est plutôt DeMar DeRozan qui s’occupait d’aller chercher des records de MJ. Mais l’important n’est pas là. Nikola Vucevic est en grande forme grâce à son deuxième match consécutif à plus de 30 points et il est enfin décisif lors des victoires des Bulls.

Son histoire dans l’Illinois n’avait pas pris le meilleur départ. Echangé chez les Bulls en mars dernier, le Monténégrin et sa nouvelle franchise n’ont pas réussi le pari qu’ils envisageaient. Pendant qu’Orlando lançait son projet reconstruction, Chicago avait fait le pari de faire venir le Vooch pour épauler Zach Lavine et aller chercher une place en playoffs. Finalement, la mayonnaise ne prend pas et le niveau de jeu du pivot fraichement All-Star pour la deuxième fois de sa carrière diminue. Les Bulls restent à quai, à la 11ème place à l’Est, ne participant pas au play-in. Une immense déception. Parfaitement à sa place aujourd’hui, il explique sa difficulté à se mettre en route.

« C’était juste à moi de faire cet ajustement. Ce n’est pas toujours facile. Quand j’étais à Orlando, tout passait par moi. Je savais exactement comment j’allais prendre mes tirs, où j’allais prendre mes tirs. Peu importe ce qui se passait, j’allais avoir autant de tirs et autant de possessions. Donc il me fallait juste le temps pour m’adapter à un rôle différent, avec des joueurs différents, dans un style différent. »

Nikola Vucevic cette saison : 17.5 points à 46% au tir, 11.7 rebonds, 3 passes décisives, 1 contre / Nikola Vucevic en Janvier 2022 : 18.4 points à 56% au tir, 11.3 rebonds, 3.8 passes décisives, 1 contre.

Le projet n’a pas été abandonné pour autant. En ajoutant DeMar DeRozan, Alex Caruso et Lonzo Ball cet été, Chicago a pris une nouvelle dimension. Les Bulls sont devenus de sérieux contenders, et pourtant Nikola Vucevic avait encore du mal à peser de tout son poids sur les premiers mois de compétition. En ce moment, Billy Donovan est privé de Lavine et le Monténégrin parvient à prendre sa place en terme de leadership pour compenser au max. Si la doublette DeRozan-Lavine a déjà fait ses preuves, l’association avec un pivot du même acabit peut donner naissance à un innovant Big Three. De quoi être un candidat au titre encore plus sérieux.

Le Nikola Vucevic du Magic est enfin là. Après un an d’adaptation, le Monténégrin est devenu plus consistant et prouve même qu’il peut être le leader de temps à autre pour faire gagner son équipe. Suite à ses récentes perfs, un gros défi se présente à lui, une bataille dans la raquette face à Joel Embiid ce dimanche.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités