*
Connect with us

Actualités

Nikola Jokic, 47 points, la routine pour le pivot de Denver : Rudy Gobert doit encore en faire des cauchemars

Source photo : NBA.com

Lors de l’exercice en cours, Nikola Jokic est tout simplement injouable. Même le défenseur de l’année, et en parallèle, l’une des meilleures équipes de la ligue n’ont rien pu faire. 47 points pour le pivot Serbe et pourtant, pas un sourire affiché par le Joker.

Pendant onze rencontres consécutives, les équipes se sont heurtées au Jazz dernièrement mais il n’a fallu qu’un seul homme pour stopper la série d’Utah. Et ce joueur, c’est Nikola Jokic qui a été irrésistible avec ses 47 points, 12 rebonds et 5 passes. Peu importe les défenseurs adverses, le résultat était le même, ça tombait dedans. Par la même occasion, le Joker a égalé son record en carrière. Le pivot serbe avait même la possibilité de le battre et de franchir la barre symbolique des 50 points, mais Nikola Jokic n’en a rien à faire. Les performances incroyables ne l’intéressent pas plus que ça, et sa réaction après le match le montre parfaitement

J’espère que je vais scorer lorsqu’on en aura besoin. Ce n’est qu’un match. La chose principale, c’est de gagner, et je continuerai de marquer des points tant qu’on en aura besoin pour gagner.

Il faut bien avouer que Nikola Jokic a bien été aidé par l’adresse exceptionnelle des Nuggets en première mi-temps. Mais, le pivot Serbe a souvent été le point de départ des actions, et au final, il se retrouve impliqué dans la plupart des possessions de Denver. Et en passant par lui, les Nuggets ont plusieurs solutions grâce à ses qualités extraordinaires. D’ailleurs, on peut aussi signaler que Nikola Jokic est nettement plus un finisseur cette saison. Pour la première fois de sa carrière, le Joker marque plus de 21 points par match, et il est même largement devant avec ses 27 pions par rencontre. Ce qui ne l’empêche pas d’augmenter ses statistiques à la passe, au rebond et aux pourcentages.

Il fallait une prestation exceptionnelle pour stopper la série exceptionnelle du Jazz. Et c’est ce qu’a réalisé Nikola Jokic. Le pivot des Nuggets a régalé, Rudy Gobert et le Jazz ont morflé. Comment dit-on MVP en Serbe ?

La mort de Khelcey Barrs III, le tournant de la vie de Russell Westbrook

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités