*
Connect with us

Actualités

Ne parlez pas des 70 victoires à Milwaukee : les playoffs avant tout

Source photo : onmilwaukee.com

52-9, c’est le bilan des Bucks actuellement. S’ils gagnent les 21 matchs restants, ils deviendront l’équipe la plus victorieuse sur une saison avec les Warriors de 2015-16. Mais du côté du staff, personne ne veut en entendre parler, surtout pas Mike Budenholzer.

Penser qu’ils vont perdre quelques matchs d’ici la fin de saison est une pensée tout à fait logique. Les Bucks de cette saison resteront tout de même dans la légende car ils sont en passe de devenir la deuxième équipe avec le meilleur ratio points marqués/points encaissés de l’histoire ( 12,26 ). Il serait derrière les Lakers de la saison 1971-72, une équipe composée d’un coach et de quatre joueurs déjà intronisés au Hall of Fame. Les propos de Matthews englobe la marge de progression restante pour les Bucks.

« Nous avons encore beaucoup de Basketball à jouer. Nous savons où nous en sommes et nous savons où nous voulons aller et être. C’est une chose très spéciale d’être là où nous en sommes. Mais il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration et la croissance. »

Vu la tournure de la saison des Bucks, ils vont terminer à la première place de la conférence Est et même de la ligue, ce qui leur donnera l’avantage du terrain pendant l’entièreté de leur campagne de playoffs. Ils réalisent une saison extraordinaire mais ils cherchent toujours un moyen de s’améliorer, certainement la marque des grandes équipes.

L’entraîneur des Bucks a été interrogé afin de savoir s’il était difficile d’être critique lorsque son équipe est auteure d’une des meilleures saisons de l’histoire.

« Ce n’est pas difficile. Vous pouvez toujours les pousser à être meilleurs et il y a toujours des choses que nous pouvons faire mieux et lorsque nous perdons, il y a de bonnes choses donc ce n’est pas terrible. J’espère donc que nous suivrons cette ligne en gardant nos gars. »

Avec les oppositions restantes, il est probable que certains joueurs soient mis au repos avant les playoffs. Les chances de Milwaukee de gagner tous leurs matchs restants sont donc très minces.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités