*
Connect with us

Actualités

Nate McMillan rend hommage à Trae Young, et une épaule touchée : entre confiance, dureté et leadership, le meneur des Hawks a rempli son rôle

Source Photo : Getty Images

Blessé à l’épaule et en galère en début de match, Trae Young a surmonté sa blessure pour être clutch dans le money time et faire gagner les Hawks. Déjà touché lors du Game 3, Ice Trae a eu la confiance de son coach pour jouer malgré cette gêne. Nate McMillan était d’abord hésitant, mais son choix a porté ses fruits.

Atlanta revient dans la lutte face aux Sixers. Les Hawks avaient surpris les Sixers à Philadelphie dès le premier match avant de subir la loi de Joel Embiid. Les hommes de Nate McMillan ont dû lutter pour ne pas être menés 3-1 et offrir une victoire à leurs supporters. Même si cette équipe n’a pas beaucoup d’expérience de postseason, elle a déjà un mental lui permettant d’arracher un succès au bout du dernier quart-temps, pour égaliser à 2-2. Trae Young a brillé en seconde période portant les siens, alors qu’ils étaient menés de 18 points, vers la victoire. Avant la rencontre, Nate McMillan savait que le leader de son équipe était handicapé par un bobo à l’épaule, mais il a décidé d’écouter son joueur.

« Il a raté des tirs qu’il rentre habituellement, la balle ne voulait pas rentrer. C’est un dur à cuire. Je pense qu’il a établi le tempo dont nous avions besoin pour gagner ce soir, dès le début du match, puis ses shoots ont commencé à rentrer. (…) Il a raté quelques tirs, c’est peut-être à cause de son épaule, je ne sais vraiment pas, mais il a réussi en deuxième mi-temps des tirs qu’il ne rentrait pas en première. »

Au-delà des critiques sur son jeu, Trae Young réalise une très bonne campagne de playoffs. En tant que joueur et en tant que leader, Ice Trae répond présent pour les Hawks. Déjà clutch face aux Knicks, il a encore inscrit les deux derniers lancers francs dans les dernières secondes hier soir pour obliger les Sixers à prendre un shoot à trois points difficile pour espérer une prolongation. Pourtant, le début de match était très difficile pour le meneur, comme le montre son pourcentage au tir : 8/26 dont 3/11 derrière l’arc, mais Young s’est battu pour terminer à 25 points et 18 passes décisives. Malgré tout, si la douleur persiste, la suite de la série pourra être très difficile personnellement et collectivement.

Trae Young a impressionné Nate McMillan dans le Game 4 face aux Sixers. Une blessure à l’épaule n’arrête pas le meneur des Hawks qui a dépassé sa peine pour inspirer ses coéquipiers à se démener sur le terrain. Philly et Atlanta sont désormais à égalité, et il ne faudrait plus que la douleur gêne Ice Trae pour que les faucons continuent de rêver.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités