Connect with us

Actualités

Mike Krzyzewski a eu plusieurs opportunités de rejoindre la NBA : le coach de Duke a refusé des offres des Celtics, des Sixers et des Lakers !

Source de l'image : Getty.

Le destin des plus grandes figures du sport ne tiennent souvent qu’à un fil. C’est le cas de Mike Krzyzewski, légendaire coach de Duke, en championnat NCAA. Ce dernier a à plusieurs reprises refusé de rejoindre la NBA, ce qui lui a notamment permis d’accumuler les réussites avec son équipe de toujours et de s’inscrire dans l’histoire.

Vu et reconnu comme l’un des meilleurs voire le plus emblématique des coachs de l’histoire de la NCAA, Mike Krzyzewski est une véritable institution à lui seul. Le coach de l’équipe de basket-ball de la faculté de Duke depuis 1980 aurait à plusieurs reprises pu rejoindre la NBA mais n’a jamais souhaité faire le grand saut. À désormais 74 ans, « Coach K » comme tout le monde le surnomme, est un homme et un entraîneur ultra respecté. Ce dernier, assez taiseux de nature, s’est récemment ouvert au cours d’une interview accordée à Sports Illustrated. Au cours de l’entretien, la légende du championnat universitaire a notamment révélé les trois moments où il aurait pu rejoindre la NBA : « Je n’étais pas du tout intéressé  à l’époque« , a-t-il déclaré, se référant à l’ancien joueur et directeur général des Sixers, Billy King, qui l’a contacté pour devenir le coach de l’équipe en 2003. « Les deux autres fois, j’étais assez intéressé. En 1990, lorsque Dave Gavitt a repris les Celtics de Boston, j’ai passé un entretien avec eux. Et en 2005, avec les Lakers, en fin de compte, je ne l’ai pas fait. Ironiquement, en 1990, quand j’ai décidé de ne pas rejoindre la NBA, les deux années suivantes, nous avons remporté nos deux premiers championnats nationaux« .

Celui qui a également multiplié les passages au sein du staff de la sélection américaine lors de tournois internationaux (équipe qu’il a dirigé en 1987, en 1990 puis entre 2006 et 2016), a trouvé dans cette double-casquette le moyen de sortir de son quotidien. En effet, le quintuple champion NCAA, détenteur de très nombreux records de longévité, a pu côtoyer le monde NBA au gré de ses aventures avec Team USA, y puisant des éléments différents de ce qu’il vivait au quotidien en championnat universitaire : « En 2005, lorsque je n’ai pas accepté l’offre (des Lakers), quelques mois plus tard, Jerry Colangelo m’a proposé de devenir le premier entraîneur (permanent) de l’équipe nationale. J’ai pu faire cela pendant 11 ans. J’ai eu ma dose de NBA, pour ainsi dire. Je suis vraiment heureux de l’avoir eu« . Rappelons que lors de son plus long passage à la tête de la sélection américaine, Krzyzewski a mené l’équipe à trois médailles d’or consécutives aux Jeux Olympiques, en 2008, 2012 et 2016 et à deux récompenses suprêmes aux championnats du monde 2010 et 2014. Son empreinte sur le récent succès international de l’équipe américaine est très marquée.

Malgré plusieurs possibilités de rejoindre la NBA, « Coach K » n’aura jamais franchi le pas. Le mythique coach universitaire s’est toujours plu dans son excellent costume de formateur, lui qui a entre autres grandement modelé des joueurs tels que JJ Redick, Jayson Tatum, Zion Williamson ou encore Marvin Bagley. Diriger Team USA lui aura également permis d’avoir un lien régulier avec le monde NBA sans y baigner complètement.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités