*
Connect with us

Actualités

Michael Malone déçu de son équipe et leur « abandon » : changement de lineup à venir ?

Source image : Sport business mag

Les Nuggets se sont inclinés lourdement face aux Suns hier soir (123-98). Une défaite qui remet en questions les choix tactiques de Michael Malone et de son staff. Des ajustements sont à prévoir pour les matchs à venir.

Catastrophe à Denver. Le scénario du match 1 s’est répété, et les Nuggets ont encore été défaits facilement par une équipe de Phoenix organisée, préparée et méthodique, annihilant les espoirs des coéquipiers de Nikola Jokic. Une situation compliquée à vivre au moment de retourner dans le Colorado pour les games 3 et 4. Le 5 majeur Facundo Campazzo – Austin Rivers – Michael Porter Jr – Aaron Gordon – Nikola Jokic a montré des difficultés inquiétantes en attaque, tout en se faisant écarteler en défense. Et plus qu’un problème de joueurs, c’est aussi un problème de motivation que va devoir régler le coach. Car si les Suns ont dominé légèrement la première mi-temps (52-42), c’est dans la seconde que les joueurs en blancs ont complètement laissé filer le match (72-56 sur la deuxième mi-temps). Un point noir que Michael Malone a bien identifié.

« J’ai eu l’impression que l’on a abandonné ce soir, ce qui est quelque chose que vous ne voulez jamais voir. Je pense que pour le game 3, je vais essayer de trouver des gars qui au moins auront envie d’y aller et de tout laisser sur le parquet. J’ai peut-être du mal à trouver 5 gars qui remplissent ces critères. Mais ces deux matchs, ces deux secondes mi-temps ont été vraiment décevantes, et c’est un euphémisme. »

Les stats face aux Suns de Michael Porter Jr, « lieutenant » de Nikola Jokic : 13 points, 6,5 rebonds, 35% au tir, 29% à 3 points

Le coach des Nuggets tire à boulets rouges sur ces joueurs, pas concernés par l’événement. Et il est vrai qu’hier l’intensité et l’agressivité de Denver était au mieux bien cachées au pire absentes. Les joueurs sont softs, laissent trop d’espaces en défense, passent leurs vies derrière l’arc en attaque. Tout cela est loin d’être suffisant pour déborder une aussi bonne défense que celle des Suns. Face à cette équipe apathique, Chris Paul et Devin Booker ont tout le loisir de les mettre en défaut sur demi-terrain, et de cibler les faiblesses défensives. Seule petite satisfaction au moment de retourner dans le Colorado, le retour de Will Barton. 10 points en 16 minutes pour l’ailier en retour de blessure, et un bel impact. Malheureusement, ses restrictions de minutes l’ont empêché de produire davantage.

Michael Malone a du pain sur la planche. Un nouvel équilibre à trouver, des joueurs à remotiver et une agressivité à débloquer. Les tâches sont multiples, et l’obstacle commence doucement à devenir infranchissable.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités