Connect with us

Actualités

Luka Doncic s’en veut de ses choix et veut revenir à la base du jeu des Mavs : « Attaquer la raquette est notre arme fatale »

Source photo : upexampaper

Si les Mavericks ont dominé assez facilement le Jazz au premier tour, c’est en partie parce que Dallas s’est montré très intelligent et très agressif. Or, lors du Game 1 contre les Suns, Luka Doncic et ses coéquipiers ont été plus passifs autant défensivement qu’offensivement. 

Entre Utah et Phoenix, le niveau est monté d’un cran pour les Mavericks. Car effectivement, même avec les 45 points, 12 rebonds et 8 passes de Luka Doncic, les hommes de Jason Kidd n’ont jamais été réellement en postion de l’emporter. Un collectif trop pauvre ce soir, avec des shooteurs pas assez en rythme et cela s’est ressenti sur l’adresse des rôles players des Mavs. 30 tirs tentés par le Slovène, 30 tirs en sortie de dribble…

Pourtant, c’est 16 tirs primés à 41% ce soir pour Dallas, soit au dessus de leurs moyennes du premier tour des playoffs. Sauf que si l’on rentre plus dans les détails, c’était des shoots contestés ou à l’arrêt, avec trois passes de moins par rapport à la série contre Utah. Certes, Luka Doncic a réalisé une grande performance, mais le meneur est conscient du plan de jeu à adopter.

Nous devons plus attaquer la peinture. Selon moi, j’ai réalisé un peu trop de step-backs. Attaquer la raquette est notre arme fatale. Quand nous le faisons, nous pouvons scorer facilement surtout avec cinq joueurs derrière la ligne à trois points et eux avec un intérieur pour faire la rotation. Nous devons plus attaquer la raquette. Je pense que notre défense nous a fait perdre le match. Notre début de match a été horrible de ce côté là et nous devons changer ça. Je sais que nous pouvons être meilleurs en défense.

Contre le Jazz, les pénétrations de Jalen Brunson et Luka Doncic ont fait dû mal car Rudy Gobert et Hassan Whiteside devaient sortir sur Dorian Finney-Smith ou Reggie Bullock. Avec Deandre Ayton ou JaVale McGee sur le parquet, la solution doit être la même pour punir ou pour contraindre Monty Williams à sortir ses intérieurs, et ainsi éviter la balade au rebond des Suns (51 rebonds, dont 13 offensifs).

Autre problème majeur : la défense. Luka Doncic et ses coéquipiers ont été battus trop facilement sur le premier pas. D’ailleurs, lorsque le Slovène était le défenseur principal de l’action, les Suns ont shooté à 10-18 au tir, une adresse bien trop élevée d’autant que le meneur risque souvent d’être mis au défi de ce côté là. Et chaque joueur de Phoenix est capable de sanctionner la star des Mavericks en un contre un.

Oui Luka Doncic est capable de scorer et de faire des passes décisives. Mais il faut probablement un Slovène beaucoup plus apte à créer des décalages pour que les joueurs de J-Kidd soient en rythme par la suite. L’adresse des rôles players évoluera en conséquences.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités