L'étoile Dejounte Murray continue de briller dans le ciel de San Antonio : tamponné All-Star et validé par Manu Ginobili
*
Connect with us

Actualités

L’étoile Dejounte Murray continue de briller dans le ciel de San Antonio : tamponné All-Star et validé par Manu Ginobili

Source Photo : Getty Images

Récemment sélectionné pour le All-Star Game, Dejounte Murray n’a pas décidé de se relâcher une fois les votes passés. Loin de là. Sur les parquets, le meneur des Spurs assume totalement cette nouvelle dimension.

En voilà un qui est bien décidé à faire renaître les Spurs. En back-to-back face aux Hawks puis face aux Pelicans, Dejounte Murray a réalisé deux grosses performances, qui se sont soldées par deux victoires pour San Antonio. 32 points, 15 passes décisives, 10 rebonds, 4 interceptions pour se débarrasser de la bande à Trae Young, avant d’envoyer 31 points, 12 passes décisives et 7 rebonds le soir suivant. Deux lignes d’un candidat au titre de MVP, mais qui assurent surtout le statut bien mérité de All-Star décroché par le meneur de 25 ans. De quoi impressionner Manu Ginobili.

Cette saison, Dejounte Murray assume la confiance qui a été placée en lui. Doté d’un très bon potentiel depuis son arrivée, ses blessures ont ralenti son accession et ont même fait douter le management des Spurs, qui considérait très sérieusement à repartir à zéro l’été dernier. Sa prolongation à 64 millions de dollars sur 4 ans en octobre 2019 était un smart move et San Antonio avait un intérêt à laisser le petit Dejounte gérer la mène à pas trop cher. Puisqu’il est lié jusqu’en 2024 avec les Texans, il est une base solide et d’avenir pour cette franchise mythique qui veut retrouver les sommets.

Dejounte Murray 2021-2022 : 20 points, 9.3 passes décisives, 8.4 rebonds, 2.1 interceptions (leader de la ligue)

La dynastie des Spurs a pris un coup depuis les départs à la retraite de Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker. Gregg Popovich s’approche aussi de la fin et la dernière page de cette belle ère est proche de se tourner. Malheureusement tout ne s’est pas passé comme prévu et Kawhi Leonard n’a pas repris le flambeau à San Antonio. L’arrivée de DeMar Derozan n’était pas optimale et les Spurs ont dû lutter pour accrocher ne serait-ce que le play-in. Nous voilà donc à cette saison. Une année où ce sont les jeunes qui reprennent les rennes et qui font tout pour empiler le plus de victoires. 12ème à la lutte pour le play-in, ce sont surtout les promesses qui intéressent à San Antonio. Avec un Dejounte Murray All-Star, des bons petits jeunes comme Keldon Johnson ou encore Devin Vassell, et le talent de cette franchise pour développer des talents et former des jeunes, il y a des raisons d’être optimiste dans le Texas.

Une sélection au All-Star Game n’a pas rassasié Dejounte Murray. Le meneur des Spurs a toujours faim et s’il a bouffé du faucon et du pélican ces deux derniers jours, il compte bien intégrer le play-in et une qualification en playoffs au menu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités