Connect with us

News

L’Espagne renverse la Serbie et montre qu’il ne faut surtout pas l’enterrer !

Source de l'image : FIBA Basketball World Cup

Ce second tour du tournoi nous offrait un gros duel entre l’Espagne et la Serbie, deux nations invaincues avant de s’affronter et jouant donc une première place de leur groupe.

Les Espagnols nous ont offert la plus grosse surprise de ce début de tournoi en battant (81 à 69) des Serbes très en forme et annoncés comme favoris. Pourtant les premières minutes de jeu tournent à l’avantage de la Serbie, semblant un niveau au dessus et profitant des pertes de balle espagnoles pour contre-attaquer sous l’impact de Bogdan Bogdanovic (9 points). À la fin de ce premier quart, la Serbie mène 20 à 13 dans un match plutôt fermé. L’Espagne débute très bien le second quart, le match se rééquilibre complètement et voit même la Roja passer devant au score. Les Espagnols resserrent les boulons en défense avec une zone payante et se libèrent en attaque pour prendre dix points d’avance à un peu plus d’une minute de la pause (41 à 31) grâce à deux tirs consécutifs à trois points de Ricky Rubio. Les Serbes pensent éviter le pire en réduisant un peu l’écart (42 à 37) grâce à la réussite de Bogdan Bogdanovic (14 points)  mais Sergio Llull score à trois points juste avant le buzzer pour permettre à l’Espagne de retourner au vestiaire à 45-37. Les chiffres du second quart sont marquants : l’Espagne l’a remporté 32 à 17 et son banc a marqué 20 points de ces 32 points !

Après la pause, la Roja reprend sur le même rythme et accroit son avance jusqu’à dix-huit points (57 à 39) juste après les lancers suivants l’exclusion de Nikola Jokic, s’étant emporté contre les arbitres, et un tir à trois points converti par Victor Claver. La Serbie entame un impossible comeback au retour sur le parquet de Bogdanovic et revient à onze points des Ibériques à l’entame de la dernière période malgré un troisième quart concédé aux Espagnols (22 à 19). Dans le dernier quart, même si les Serbes pousseront pour revenir, l’écart ne diminuera pas. De valeureux Espagnols tiendront le coup et continueront de scorer jusqu’au terme de la rencontre pour contenir un possible retour serbe et s’imposer 81 à 69. L’expérience et le calme des cadres Espagnols aura fait la différence dans un match fermé et rude.

Plus le tournoi avance et plus les défenses se resserrent au cours des matchs. On a encore eu le droit aujourd’hui à une rencontre physique et au sein de laquelle les joueurs auront eu peu de shoots faciles. Ce qui explique des pourcentages faibles, notamment à trois points (31% à 9/29 côté Espagnol et 16% à 3/19 côté Serbe), dans les deux camps. Côté Espagnol, les cadres ont répondu présents. Les apports de Ricky Rubio (19 points) et Marc Gasol (11 points, 6 rebonds et 6 passes) ont été complétés par celui plus inattendu de Victor Claver (14 points et 7 rebonds). Côté Serbe, Bogdan Bogdanovic (26 points, 10 rebonds et 6 passes) était bien seul et abandonné par ses compatriotes. Les autres « NBAers » de la sélection Serbe n’ont pas pesé sur la rencontre : Bjelica a été maladroit (3 points à 0/5), Jokic inexistant avant d’être exclu (6 points à 2/4) et Marjanovic (0 point en 1 minutes 30 de jeu) n’a quasiment pas joué. Pour résumer cette rencontre, on peut s’appuyer sur la réaction de « Bogda » en conférence de presse d’après match : « Ils (les Espagnols) nous ont vraiment botté les fesses aujourd’hui« .

Joueur du match : Victor Claver avec 14 points à 5/7 au tir dont 1/2 à trois points, 7 rebonds, 2 passes, 3 interceptions et 2 contres en 27 minutes de jeu.

Cette victoire plutôt surprise de l’Espagne face à la Serbie nous révèle des affiches inattendues pour ces quarts de finale. On aura donc droit à un Argentine-Serbie (13h) et un Pologne-Espagne (15h) ce mardi après-midi !

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News