Connect with us

Actualités

Les Pacers, entre tanking et surprenante compétitivité

 

Suite de notre série concernant les bonnes surprises de ce début de saison. On se déplace ce soir dans l’Indiana pour y étudier les Pacers, un de nos plus gros coup de cœur en NBA. Retour sur leur formidable début de saison.

Les Pacers jouent le titre ! Trêve de plaisanteries, les Pacers ne seront sûrement pas parmi les contenders mai, c’est une équipe qui nous procure beaucoup de plaisir en ce début de saison. Personne ne les attendait, pas même eux. Mais la franchise d’Indianapolis gagne. On pouvait pourtant croire que les Pacers allait tanker cette saison afin de se donner les meilleures chances d’obtenir notre Victor national. Que nenni ! Les Pacers enchaînent match après match présentant un jeu spectaculaire et efficace.

Un début de saisons très convaincant

Pourtant, les Pacers sont arrivés au début de saison avec un effectif très similaire à celui de la fin de saison dernière, le changement de mentalité en plus de même qu’un rookie impressionnant déjà placés comme l’un des plus gros candidats au trophée de Rookie de l’année en NBA. Un début de saison passé dans un anonymat relatif de saison supposé de tanking a rapidement laissé place à une hype méritée pour une équipe dépassant tous les pronostics des bookmakers. Le début de saison est pourtant compliqué ( 1 victoire pour 4 défaites ) mais nous permet d’entrevoir les prémices qui leur permetra ensuite d’être à ce jour l’une des équipes les plus kiffantes de NBA. S’en suit une série de 9 victoires pour 3 défaites les plaçant à Thanksgiving à la 5ème place de la conférence Est avec un bilan total de 10 victoires pour 7 défaites.

Un collectif spectaculaire et attrayant

Oui, Indiana gagne mais surtout joue bien. Lorsque l’on lance un match de ces Pacers, on ne s’ennuie jamais. Le collectif est présent, les joueurs connaissent leurs rôles et les tirs rentrent. Indiana possède la 7ème meilleure attaque de NBA avec une moyenne de 115,9 points marqués par match. Mais surtout, les Pacers sont tout en haut du classement ( 3ème juste derrière les éternels Spurs et les Golden State Warriors, champion en titre de la NBA ) en termes de passes décisives par match ( 28,3 )

Si nous devions ressortir que deux individualités dans ce collectif monstrueux, nous pourrions citer Tyrese Haliburton et Bennedict Mathurin.

Le premier réalise la meilleure saison de sa jeune carrière avec des améliorations statistiques quasiment partout. Le meneur d’Indiana, tourne en moyenne à 19,8 points par match mais surtout 10,9 passes décisives par match faisant de lui le meilleur passeur de la saison. Sa progression est cependant bien plus que statistique. C’est l’impression visuel qu’il dégage qui impressionne le plus. Il joue et drive son équipe comme un véritable vétéran de NBA à la manière d’un Chris Paul.

Bennedict Mathurin, drafté par les Pacers cette année avec le 8ème choix, s’est quant à lui très vite imposé comme l’un des arrières les plus prometteurs de sa génération. A 20 ans, il est déjà plus que jamais dans la discussion pour le trophée de Rookie de l’année de même que pour celui de 6ème homme. Une rareté pour un rookie. Il est un dynamiteur de jeu incroyable et rien ne semble le lui résister en ce moment.

Quel futur pour ces Pacers ?

Leur début de saison surprenant appelle à se poser plein d’interrogations. Seront-ils capables à la régulière de continuer sur cette lancée leur permettant d’accrocher les play-in voir même les play-offs ou alors le front-office décidera-t-il de revenir à leur objectif premier, la Draft.
Bennedict Mathurin sera-t-il Rookie of the Year et 6th man of the year ? et Haliburton sera-t-il All-Star pour la première fois de sa jeune carrière ?

Véritables, bouffés de fraîcheurs en NBA, ces jeunes Pacers, pratiquant l’un des jeux les plus attrayant de NBA, nous font rêver chaque soir. Tous les joueurs se donnent à fond permettant au collectif de s’élever soir après soir. Ce qui est sur c’est que la suite de la saison risque d’être fort intéressante dans l’Indiana.

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Le sale choke des Lakers hante leur début de semaine

  2. Pingback: Le retour de Damian Lillard est proche : un beau cadeau de Noël en avance

  3. Pingback: Klay Thompson continue de grimper au classement : objectif top 10 en 2023 ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités