*
Connect with us

Actualités

Les Mavs portés par un immense Luka Doncic, remportent le game 5 : Dallas n’est plus qu’à une marche du Graal

Source photo : Twitter NBA

Les Clippers et les Mavs se retrouvaient pour ce game 5 après deux victoires de Los Angeles en terre texane. Dallas devait absolument se ressaisir pour éviter de complètement perdre le momentum de la série. C’est chose faite, et tout ça derrière un Luka Doncic encore magique.

Première surprise dans les 5 majeurs, Rick Carlisle envoie un message fort face au small ball de Tyronn Lue. Le 5 Reggie Jackson – Paul George – Nicolas Batum – Kawhi Leonard – Marcus Morris est contré par la paire d’intérieurs Kristaps Porzingis – Boban Marjanovic. Dès le début de match, les Mavs mettent les deux pieds sur l’accélérateur. Les shooteurs sont efficaces, Luka Doncic distribue magnifiquement le jeu et Dallas démarre avec un 9-0 face à des Clippers amorphes. La situation va rapidement s’inverser, les hommes de Tyronn Lue réussissant à parfaitement attaquer face à la zone mise en place par Dallas, pour recoller au score. C’est alors que commence le show Luka Doncic. Le meneur slovène détruit les lignes adverses, score en pénétration, envoie des stepbacks depuis Ljubljana et arrive à la fin du quart temps avec 19 points au compteur. Un premier quart temps conclu sur un 35-28 en faveur des coéquipiers de Jalen Brunson.

Avec l’entame du second quart temps, on retrouve des Clippers un peu plus en maîtrise de leur basket, surtout avec un Luka Doncic sur le banc. Rajon Rondo gère le tempo de la second unit, Nicolas Batum est comme à son habitude plus que propre, et Los Angeles arrive enfin à développer un jeu plus que plaisant, avec une marque très bien répartie (5 joueurs à + 10 points à la fin du match). De l’autre côté, on galère un peu plus. Kristaps Porzingis a des problèmes de fautes et n’apporte strictement rien lorsqu’il est sur le parquet. Rick Carlisle tâtonne pour essayer de trouver une défense intérieure stable, puisqu’il envoie successivement Porzingis, Marjanovic, Maxi Kleber, Dwight Powell et Willie Cauley-Stein. Heureusement pour eux, le retour de Luka Doncic fait du bien. Il joue de son physique pour aller chercher des points faciles près du panier et il assure en même temps tout le jeu collectif de son équipe, en allant trouver les shooteurs dans les corners. Un effort collectif face à un exploit individuel, voici le résumé de la première période. 56-54 Dallas à la mi-temps, le match est plus que serré.

Au retour des vestiaires, les Clippers continue de faire circuler le ballon, en trouvant systématiquement le joueur le mieux placé, même si celui-ci n’est pas toujours en réussite. Kawhi Leonard commence à trouver son rythme, Reggie Jackson se régale au shoot et Los Angeles réussit à prendre la tête dans ce match. En face, Kristaps Porzingis continue son match fantomatique et est presque un poids pour son équipe. Mais contre toute attente, alors qu’il reste 4-5 minutes dans ce 3ème quart temps, les Clippers vont laisser filer tout le travail accompli jusqu’à présent. Un run de 25-5 de Dallas, Luka Doncic atteint déjà les 40 points, et les Mavs se retrouvent avec 14 points d’avance à l’orée du 4ème quart temps (89-75).

Un dernier acte qui se résume en un beau ping-pong émotionnel pour les fans des deux équipes. Des Clippers concentrés à l’extrême en défense réussissent à (enfin) ralentir Luka Doncic. Le slovène va alors chercher ses coéquipiers, qui n’arrivent plus à rentrer un shoot, même les plus ouverts. Los Angeles revient dans la partie grâce à Paul George agressif qui ramène les siens dans un run de 12-2 au milieu de ce dernier quart temps. Sauf que Dallas ne se laisse pas faire. Tim Hardaway Jr et Kristaps Porzingis envoient deux énormes shoots à 3 points pour écarter la menace. Reggie Jackson et Marcus Morris réalise la même performance de l’autre côté du terrain et on se retrouve à 101-97 Mavs avec un peu plus d’une minute à jouer. Kawhi Leonard vient alors mettre un 2+1 au meilleur moment. Luka Doncic tente une passe à 18 secondes du terme. Trop soft, elle est interceptée par Terrence Mann qui part en contre-attaque. Il sert Nicolas Batum sous le panier, le français rate son lay-up, et les espoirs de Los Angeles s’évanouissent. Dallas assure sur la ligne des lancers francs et Kawhi Leonard ratera complètement le shoot de l’égalisation. Les Mavs s’imposent 105-100 derrière les 42 points et 14 passes de Luka Doncic. La série vient peut-être de définitivement tourner du côté texan.

Les Clippers avaient toutes les cartes en main pour remporter ce game 5. Malheureusement pour les angelinos, un certain slovène était là pour leur barrer la route, et les hommes de Mark Cuban ne sont plus qu’à une victoire d’éliminer le contender californien.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités