Connect with us

Actualités

Les Hawks prêts à tout casser ?

NBA – Bien heureux de s’en sortir avec le first pick après une nouvelle saison englué dans le ventre mou de la conférence Est, Atlanta pourrait décider de repartir à zéro cet été pour tout reconstruire autour de leur nouveau prospect.

Une page va-t-elle se tourner en Géorgie ? En finales de conférence il y a 3 ans, les Hawks connaissent depuis une longue traversée du désert. Abonnés au play-in, les coéquipiers de Trae Young ont réussi à rallier les playoffs en 2022 et 2023, pas en 2024. L’occasion de tomber dans la loterie pour obtenir un magnifique pick 11. Du moins en théorie. Comme un cadeau tombé du ciel, Atlanta et ses 3% de chance remportent le précieux sésame, le premier de l’histoire de la franchise depuis le déménagement en provenance de Saint-Louis. Un first pick qui ferait réfléchir Landry Fields et son équipe quant à la façon d’écrire l’avenir de la franchise.

Deux options se posent. La première, reconstruire soigneusement autour de Trae Young, Jalen Johnson et du premier appelé par Adam Silver le 26 juin prochain. La seconde, sortir la dynamite dans le roster pour tout revoir, alors que la draft 2025 s’annonce plutôt intéressante selon les dernières estimations. Mais à en croire les dernières rumeurs, difficile de se tenir à un pronostic clair. Selon Brett Siegel, tout est encore sur la table, y compris la possibilité de laisser filer le first pick, comme il le laisse entendre dans sa dernière Mock Draft pour ClutchPoints :

« Alex Sarr est le joueur que les Hawks d’Atlanta devraient choisir en raison de sa polyvalence et de son instinct défensif dans le frontcourt. Il possède les qualités athlétiques et la longueur nécessaires aux big men d’aujourd’hui, et il trouverait beaucoup de succès dans une attaque dirigée par Trae Young, que les Hawks n’ont pas vraiment envie d’échanger à l’intersaison, selon des sources de la ligue. Néanmoins, les Hawks évaluent toutes leurs options concernant ce premier choix. Risacher, selon les sources, est toujours en lice pour être sélectionné en premier. »

« A ce stade, les Hawks évaluent plusieurs scénarios pour le premier choix, y compris des demandes de la part d’autres franchises pour le premier choix. Les San Antonio Spurs et les Portland Trail Blazers possèdent les assets nécessaires pour s’entendre avec Atlanta. Mais la tendance actuelle est que Landry Fields et son front office garderont leur choix, selon les sources. Cependant, Donovan Clingan (UConn) est un joueur sur lequel les Hawks ont fait des recherches ces dernières semaines, ce qui laisse penser que les Hawks sont ouverts à l’idée de descendre de quelques places dans la draft. En ce qui concerne les autres mouvements que la franchise pourrait faire, on s’attend à ce qu’Atlanta rende Clint Capela et De’Andre Hunter disponibles dans les discussions d’échange avant et après la Draft. »

Pour autant, Bill Simmons n’a pas eu les mêmes échos concernant le cas Trae Young. Dans son podcast, le journaliste a indiqué qu’il existait une réelle possibilité de voir le meneur quitter Atlanta, 6 ans après sa draft. Toutefois, le triple All-Star ne ferait pas ses valises en solitaire. La position de Dejounte Murray serait aussi en danger. Dans les rumeurs depuis plusieurs mois (Spurs, Pelicans, Lakers…), notamment lors de la dernière trade deadline, Murray n’a pas eu l’effet escompté depuis son arrivée en Géorgie en 2022. Après deux petites saisons, Atlanta serait prêt à faire voler en éclat son backcourt d’All-Star.

Globalement, personne ne semble intouchable, hormis peut-être Jalen Johnson, auteur d’une grosse saison (16-8-4) pour définitivement lancer sa carrière en NBA. Un poste 4 à associer avec Zaccharie Risacher s’il venait à doubler Alexandre Sarr en haut de la draft ? Après avoir été observé à Bourg par le front-office des Hawks, le joueur de la JL devrait prochainement s’entraîner avec la franchise, ainsi qu’avec San Antonio.

Le brouillard est épais autour de l’avenir des Hawks. Les prochaines semaines permettront de le dégager, du moins il le faudra au risque de revivre une saison sans but ni enjeu.

Bilal Coulibaly, la promesse de la saison 2

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités