......
...Les haters vont aimer : Pat Beverley démonte les Warriors - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Les haters vont aimer : Pat Beverley démonte les Warriors

Source photo : The Press Democrat
En débarquant chez les Warriors, Kevin Durant il y a deux ans puis DeMarcus Cousins cet été, ont provoqué une grande vague de rage sur la franchise d’Oakland. Parmi leurs détracteurs, un certain meneur des Clippers.

Patrick Beverley sort d’une saison compliquée, où il n’a disputé que 11 rencontres, la faute à une blessure au genou qui l’avait conduit à se faire opérer. Un coup dur pour le meneur, qui venait de réaliser une vraie belle saison aux côtés de James Harden à Houston. Mais de son propre aveu, Beverley en voulait plus, jouer un plus grand rôle dans une autre franchise, avoir « plus d’opportunités individuelles et de responsabilités ». Il a malgré son départ gardé contact avec ses anciens coéquipiers, de James Harden à Trevor Ariza comme Eric Gordon ou Clint Capela. Et comme eux, il est très déçu qu’ils aient manqué les finales NBA.

 » Quand on se bat ensemble sur le terrain, ça crée des liens hors du terrain. Je hais Golden State. J’espérais que les Rockets les battent. Ils ont raté de peu mais j’étais super heureux de leurs succès cette saison ?  » Patrick Beverley via Houston Chronicle

Ah ben au moins c’est clair et précis. Comme beaucoup d’acteurs et observateurs de la ligue, Pat voit d’un mauvais œil la longue domination des Warriors et croise les doigts de les voir chuter. Quand on lui demande son avis en cas de revanche entre les Rockets et les Warriors, sa réponse ne fait pas dans la dentelle.

 » Je serai pour les Rocket. Je suis vraiment anti-Warriors. Vous pouvez me citer n’importe quelle équipe contre eux, je serai pour cette équipe. « 

En gros vous pouvez monter une équipe avec 4 potes bras cassés et aller défier la Dub Nation, vous aurez au moins le soutien de Patrick Beverley (et de probablement pas mal d’autres joueurs plus discrets). Plus sérieusement, le meneur des Clippers est confiant pour la prochaine saison, lui qui arrive à la fin de sa rééducation et qui a hâte de retrouver les parquets. D’autant que sa blessure était survenue  en plein prime.

 » La rééducation se passe bien, j’en ai fini. Ca fait deux mois que le docteur Lowe m’a donné le feu vert. J’étais prêt pour la saison et je jouais le meilleur basket de ma carrière. J’avais battu mon record de points et mon record d’interceptions. C’est malheureux mais tout arrive pour une raison. Ca m’a forcé à devenir plus fort, mentalement et physiquement. Je suis prêt. « 

Espérons que son genou tienne le coup en début de saison prochaine. Avec une conférence Ouest qui ne cesse de devenir de plus en plus compétitive, Los Angeles va avoir besoin de son pitbull.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




La boutique The Daily Dunk




100 euros remboursés




More in News