*
Connect with us

Actualités

Les grandes lignes de James Harden pour sa « Nouvelle Mission »

Et voilà on y est. Houston est à mettre au passé concernant James Harden. Si les stripteaseuses vont le regretter, ce n’est certainement pas le cas de ses désormais anciens coéquipiers. Hier après midi, James Harden s’est livré au jeu de l’habituel conférence de presse. Il est prêt à jouer pour les Nets et de les conduire vers le titre avec ses amis Kevin Durant et Kyrie Irving, qu’il connait très bien. Ces derniers ont d’ailleurs validé le transfert auprès Sean Marks, le boss des Nets. Le barbu a été bavard, on a ainsi pris les grandes lignes pour résumer au mieux les attentes du joueur.

« Nous sommes tous très intelligents, nous ne sommes pas égoïstes, et savons ce qu’il y a en jeu. Nous sommes doués pour créer des shoots pour nous-mêmes ainsi que nos coéquipiers. Kyrie ou Kevin pourraient marquer 10 shoots de suite. et je suis d’accord avec ça. Demain nous verrons, je suis excité. De toute évidence, Mike est un facteur, je suis à l’aise avec Kevin, je connais bien Kyrie. » En ça, James Harden envoie un premier message fort. Jouer meneur numéro 1 est une possibilité car on a vu que Kyrie Irving a un peu de mal dans ce registre. Dorénavant, les armes seront doublées, il faut un véritable playmaker de premier ordre. C’est ainsi que Spencer Dinwiddie était souvent placé poste 1 pour que le scoring de Uncle Drew soit mis en évidence et ça avait plutôt bien marché. Jouer pour Mike D’Antoni a aussi dû être un facteur capital de l’arrivée de James Harden et la raison pour laquelle les Nets étaient la première option sur sa liste.

« Je sais que je suis l’un des meilleurs basketteurs de cette ligue. Le nombre de points m’importe peu. C’est une grosse opportunité d’être ici. Bien évidemment, ce ne sera pas facile du tout, mais avec ce roster nous avons une grosse chance [pour le titre]. Je suis un joueur élite, un coéquipier élite et un leader élite. » Sur les deux derniers propos, il se fout un peu du peuple mais soit, on lui pardonne. Le degré motivation est en tout cas très élevé, comme souvent chez une star transférée. Il est un peu rookie désormais, c’est un nouveau départ qu’il espère concluant avec le temps. James Harden n’a pas oublié de remercier Houston pour toutes ses années. Le divorce a été difficile et espère que rien ne sera oublié pour autant. Ses nouveaux coéquipiers n’ont pas vraiment compris ce qu’il pensait et c’est d’ailleurs pourquoi son ami Eric Gordon, a calmé le jeu en disant que James ne pensait pas à tort. Chacun doit faire son deuil de son côté car dans les deux camps, une nouvelle aventure commence.

Kyrie Irving absent ce soir, cela n’empêchera pas de voir ce que peut donner James Harden dans ce groupe face au Magic. Justement, c’est déjà un bon jet de le voir jouer meneur de jeu et ce qu’il peut faire avec Kevin Durant présent sur le terrain. Et puis c’est un bon petit tour de chauffe en vue du Martin Luther King dans 2 jours. Une date importante pour tout américain qui souhaite briller. Le nouveau Big 3 pourrait en mettre plein la vue.

Vanessa Bryant demande du respect de la part des médias et délivre un message d’espoir

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités