*
Connect with us

Actualités

Les fans des Knicks mettent déjà la pression à Evan Fournier : plus qu’une semaine avant de justifier son statut

Evan Fournier a déjà eu à faire aux fans des Knicks, avant même de mettre un pied sur le terrain et on est à moitié étonné. Après tout, les newyorkais, quand il s’agit de leur équipe NFL, NHL, MLB ou bien sur NBA, ils sont toujours à fond, peut être même trop.

La pression peut paraître mauvaise, négative mais elle peut être aussi positive pour certaine personnes. Evan Fournier en est le parfait exemple. Tout le monde ne peut pas avoir la pression d’avoir de nombreux tickets de shoots, avoir le ballon entre les mains pendant les moments chauds, dire ce qu’il y a à dire dans les instants critiques à ses coéquipiers. Le français va d’autant plus adorer cette saison et son nouveau rôle, qu’il joue dans l’équipe la plus populaire du monde. Les fans lui ont déjà mis une sorte de pression et le personnage est fidèle à lui même, il adore être dans la lumière :

« Je suis allé à Little Italy pour un festival, les gars viennent te voir et, si ce sont des fans de basket, ils te parlent de ton jeu, de faire ci ou ça sur ton 3-points… Pas mal m’ont félicité pour les JO, aussi. Ce qui est marrant, c’est que oui je suis adroit, donc ils me parlent du shoot, mais tu sens aussi que, juste parce que tu es européen, les gars pensent direct que t’es un shooteur ! « 

Evan Fournier a ainsi été très bavard dans cette interview avec l’équipe. Le joueur vient de débarquer chez les Knicks et il se sent déjà chez lui. Oui, il a toujours voulu jouer à New York mais n’arrive pas à expliquer ses sentiments sur le feeling d’une ville pareille : « Je n’ai pas l’impression que je viens d’arriver. Je crois que je corresponds à l’image de cette ville : quelqu’un d’ambitieux, de dur, qui n’a pas peur de prendre ses responsabilités. »  On retiendra sa petite déclaration envers les fans et notamment le madison square garden qui sera clairement le 6ème homme de l’équipe :

«Je m’attends à un début de saison où les fans seront super investis. Ils espèrent voir une équipe qui monte. Souvent, la dynamique d’une équipe est liée à l’ambiance qu’il y a dans la salle. Les spectateurs te donnent de l’énergie, de la confiance. C’est difficile à expliquer, mais les fans peuvent influer sur un match.»

Evan Fournier est prêt à être sous pression, il l’a fait toute sa vie mais jamais dans un environnement tel que les Knicks, vivement la semaine prochaine pour prouver à New-York qu’il est capable.

Carmelo Anthony compare le Russell Westbrook des Lakers à celui du Thunder : « Je sais que jouer à la maison c’est un sentiment spécial »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités