......
...Les Bucks en confiance après avoir tapés les Warriors : Mike Budenholzer est l'homme de la situation - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Les Bucks en confiance après avoir tapés les Warriors : Mike Budenholzer est l’homme de la situation

clutchpoints.com
Porté par un Giannis toujours plus dominant, les Bucks impressionnent par leur régularité et l’alchimie collective qui s’en dégagent. Cette évolution significative est en partie due à la confiance qui lie les joueurs à Mike Budenholzer, fraîchement arrivé depuis Atlanta.  Le jeu est plus fluide et le plan de jeu clair comme en témoigne les 9 victoires pour 2 défaites.

Deuxième meilleure attaque avec 115.3 pts par match pour 102.4 pts encaissés, soit la quatrième meilleure défense de NBA. Les Bucks impressionnent match après match et ont envoyé un message retentissant à toute les équipes en allant éclater les Warriors 134-111 et à l’Oracle Arena s’il vous plaît, pourtant considéré comme la plus grande forteresse de la ligue.  C’est simple, les Warriors ont connu hier soir leur pire défaite depuis 2016.

Les chiffres sont tout bonnement époustouflant : 5 joueurs à plus de 15 points dont trois à 20 et plus et un bon gros 56/101 au shoot. Les Bucks démontrent enfin tout le potentiel qu’on leur loue depuis quelques années et l’émergence du Greak Freak. L’arrivé du stratège Mike Bundenholzer n’y est pas étranger, les joueurs ont l’air de lui faire confiance et ont saisi l’ensemble du game plan : défense, vitesse et shoot à 3 points. L’alchimie fonctionne entre tous les acteurs car chacun connaît son rôle et l’assume pleinement.

En effet, Jason Kidd et l’intérimaire Joe Prunty n’ont jamais réussi à mettre la machine en marche et pourtant ils disposaient du même roster, à peu de chose près. Il faut ajouter que les joueurs correspondent davantage au système mis en place par Budenholzer. Mais au delà de l’aspect du jeu, les Bucks voient en leur nouveau coach, une sorte de messie capable de les mettre sur la voie du succès. N’oublions pas qu’il s’agit d’un mec formé par Monsieur Gregg Popovich et le même mec qui a emmené Atlanta au sommet de la conférence est en 2015 avec un bilan historique de 60 victoires pour 22 défaites. Cette même année, les Hawks avaient envoyé quatre de ses titulaires au All-Star Game, quatrième franchise à réussir cet exploit. Et, pour couronner le tout, Bundeholzer fût nommée coach de l’année. On peut aisément affirmer que le nouveau coach des Bucks est l’homme de la situation.

Milwaukee est chaud patate cette saison et compte bien continuer sur sa lancée. Avec l’arrivée du maestro Bundeholzer, les Bucks peuvent espérer gratter les sommet de la ligue. On parlait de la possible domination des Celtics cette saison à l’Est, et bien, que nenni, ce sont les Bucks qui font la loi. Giannis candidat au titre de MVP, Budenholzer à celui de coach de l’année et Milwaukee prétendant au titre suprême ? On serait pas en train d’assister à quelque chose de monumental ? Peut-être, en tout cas, les Bucks n’ont jamais aussi bien assumer leur slogan : FEAR THE DEER.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




More in News