... ...
...
Les Bucks attendent plus de George Hill : il faut bien combler le manque de Malcolm Brogdon – The Daily Dunk
Connect with us

News

Les Bucks attendent plus de George Hill : il faut bien combler le manque de Malcolm Brogdon

Source photo : nba.com

Après une finale NBA l’an dernier avec les Cavaliers, George Hill évolue désormais à Milwaukee. Soit l’une des meilleures villes pour connaitre de nouveau les finales. Mais pour ça, le meneur va devoir élever son niveau de jeu actuel.

Arrivé en cours de saison, George Hill est le genre de joueurs à pouvoir rendre pas mal de services en sortie de banc. Mais maintenant que Malcolm Brogdon est blessé et devrait même manquer le début des playoffs, l’équipe attend logiquement plus de lui, d’autant que l’arrière était un maillon essentiel des deux côtés du terrain, avec une défense solide et une propreté stupéfiante dans ses choix de tirs. Pour l’instant, l’ancien meneur du Jazz ne prend pas vraiment la relève, avec seulement 4.7 points inscrits en moyenne depuis la blessure de son coéquipier… Logiquement, Mike Budenholzer attend plus de lui.

 » Ce sont de brèves mais poignantes conversations que nous avons. Il est toujours à son meilleur niveau quand il est agressif et ça aide son équipe. C’est à moi de le lui rappeler car c’est un super joueur d’équipe qui veut toujours faire au mieux pour les autres.  » Mike Budenholzer via Journal Sentinel

Face à ses coéquipiers, il a cependant montré de vraies belles choses, avec 17 points à 7/8 au tir en seulement 21 minutes de jeu. Énergique, il a su alterner entre pénétrations et tirs extérieurs, un mélange qu’il sait difficile à défendre. En playoffs, il devra certes affronter des équipes bien plus fortes que Cleveland, mais il lui reste 8 matchs pour continuer à prendre le bon rythme. Comme Hill le dit lui-même, en même temps que Malcolm Brogdon, ce sont 15 points par match qui ont quitté les Bucks. Il va donc falloir que l’équipe élève son niveau en attendant son retour, et le meneur veut être ce joueur qui fait oublier son absence.

Une tâche tout à fait à sa portée, d’autant qu’en plus de son apport sur le terrain, George Hill essaie également d’être un bon coéquipier dans le vestiaire et remplir son rôle de vétéran. Peu importe qui sera la première victime le premier adversaire des Bucks au premier tour, il sera intéressant d’observer comment Hill évoluera.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News