*
Connect with us

Actualités

Les bookmakers sont déjà en mission : les Nets favoris pour le titre 2022, suivi par les Lakers

Avec la victoire des Bucks lors du match 6 face aux Suns, ils ont ainsi remporté le titre NBA et ont pu soulever le trophée Larry O’Brien. Cette victoire a également mis fin à la saison 2020-2021 de la NBA et cela clôt donc une année riche en blessures, en protocoles COVID et en rebondissements quand on voit l’affiche de ces finales. Si la saison vient seulement de se terminer, les bookmakers eux sont d’ores et déjà au charbon quant aux côtes des équipes pour le prochain titre NBA.

Après le sacre d’un champion NBA mardi soir, les parieurs ont désigné les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers comme les favoris pour la saison 2021-22. Les Milwaukee Bucks, qui ont remporté le premier titre de la franchise depuis 1971 en battant les Phoenix Suns en six matches, se classent 3ème.

« Cette saison, les Nets et les Lakers ont attiré tellement plus d’argent que n’importe quelle autre équipe. » A déclaré Nick Bogdanovich, directeur du trading de William Hill aux États-Unis. « Dans une année normale, si ces gars restent en bonne santé, ils seront certainement la meilleure équipe. »

Les éternels All-Stars Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving n’ont joué que huit matchs de saison régulière ensemble pour Brooklyn. Le parcours des Nets en séries éliminatoires a été interrompu en demi-finale de la Conférence Est lorsque Irving s’est blessé à la cheville et qu’Harden s’est blessé aux ischio-jambiers. Ils ont finalement perdu contre les Bucks en prolongation du septième match.

Ces dernières années, la free agency a joué un rôle énorme sur le marché à terme. Les parieurs malins ont parfois pris les parieurs au dépourvu, en anticipant des signatures importantes et en se jetant sur des cotes élevées, mais cet été s’annonce relativement calme. Kawhi Leonard et Chris Paul peuvent tous deux devenir agents libres, car ils disposent d’options sur leurs contrats actuels. Cependant, Leonard sort d’une opération pour une déchirure du ligament croisé antérieur, et Paul a 36 ans.

« Nous prévoyons qu’il y aura plus d’impact sur le marché des échanges que sur celui des agents libres. » A déclaré Jeff Sherman, vice-président de la gestion des risques du Las Vegas SuperBook. « Qui sait si Damian Lillard va être échangé. S’il finit par être échangé, alors ce serait plus important que n’importe quel agent libre. »

La star des Philadelphia 76ers, Ben Simmons, pourrait également être échangée, étant donné que ses difficultés au shoot ont contribué à la défaite en sept matches des premiers de la conférence face aux Hawks d’Atlanta en demi-finale à l’Est. Phoenix a atteint les finales de la NBA pour la première fois depuis 1993 et a failli encaisser une cote de 50 contre 1 pour le titre. Cependant, les Suns n’échapperont pas aux parieurs cette fois-ci avec une cote de 15-1, soit la cinquième plus courte.

« Je ne sais pas ce que Chris Paul a encore dans le réservoir. » A déclaré Bogdanovich. « Devin Booker et Deandre Ayton sont excellents pour construire autour. Cette année n’était pas un coup de chance. »

Les Golden State Warriors n’ont même pas atteint les playoffs, mais ils détiennent la quatrième plus faible cote. Le sniper Klay Thompson devrait revenir de sa blessure au talon d’Achille et les Warriors pourraient échanger leurs deux choix de loterie contre un joueur établi de premier plan qui les aiderait à être compétitifs à court terme. Stephen Curry, deux fois MVP, a 33 ans, et Draymond Green, trois fois All-Star, a 31 ans. Le favori des paris de présaison a remporté le titre NBA lors de quatre des six dernières saisons. Au cours des 35 dernières saisons, seules quatre équipes ont remporté le championnat avec une cote de 15 contre 1 ou plus.

Si l’on en croit donc les bookmakers, les Nets du trio Durant — Harden — Irving auraient les meilleures chances de soulever le trophée Larry O’Brien mais les probabilités et les paris ne sont jamais certains donc il faut prendre ces informations avec d’énormes pincettes.

https://i2.wp.com/www.parlons-basket.com/wp-content/uploads/2021/01/kyrie-irving-kevin-durant-james-harden-brooklyn-nets-nba.jpg?resize=700%2C400&ssl=1

Quand on voit l’effectif des Nets il est pas facile de dire qu’ils ne sont pas favoris.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités