Connect with us

News

Les Bleus se sont déchirés dans le money-time : l’Australie a été trop clutch et Patty Mills plante 30 points, avec l’action du match en défense !

L’Équipe de France mettait en jeu la première place de son groupe et une affiche plus abordable en quarts de finale sur ce match face à l’Australie. Dire que l’EDF joue gros serait un euphémisme, tellement le résultat de cette rencontre pourrait être décisif sur le reste du tournoi.

La France rentre dans la rencontre avec agressivité, notamment avec un lay up marqué avec la faute par Frank Ntilikina (7 points dans le premier quart) et mené par un Evan Fournier offensif mais maladroit. L’EDF est devant 24 à 23 à la fin du premier quart. Nicolas Batum est agressif et dangereux en attaque, tout comme Nando De Colo, bien inspiré et profitant d’une défense bien meilleure pour enchaîner en contre attaque. Les deux équipes retournent au vestiaire à 46 partout grâce à un match offensif et une bonne adresse. On reste sur notre faim puisque l’on sent que cette EDF peut faire mieux, autant sur le plan offensif que défensif.

L’Australie entame pied au plancher cette seconde mi-temps. Dans ce troisième quart, Patty Mills prend feu (26 points) mais Evan Fournier (26 points lui aussi) lui répond, toujours appuyé par Nando De Colo. Le jeu s’accélère et les paniers s’enchaînent. Un premier écart confortable en faveur des Bleus (+9) se crée au bout de sept minutes de jeu (70 à 61), notamment grâce à une défense française passant un cran dans l’intensité et la concentration. Autre fait marquant : l’EDF a perdu son premier ballon du match durant la dernière minute de ce troisième quart. Avec ce 29 à 25, la France entame le dernier quart en tête (75 à 71). Dès l’entame de ce dernier quart-temps, Aron Baynes provoque deux passages en force décisifs et permet aux Australiens de repasser devant (82 à 79) pendant le coup de moins bien des Français. Dans une fin de match hyper tendue, la France revient à hauteur des Australiens et les dépasse avec un tir à trois points de Fournier puis une interception et un coast to coast de De Colo. Ce même Baynes (21 points à 5/6 à trois points) continue de faire mal de loin, punissant des Français choisissant avant toute chose de défendre leur raquette. Une nouvelle interception d’Andrew Albicy (9 points) directement dans les mains de Patty Mills est tout aussi décisive. Cependant, aucun écart n’est créé entre les deux équipes à une minute de la fin, les deux attaques se répondant coup pour coup. Rudy Gobert exclu pour cinq fautes, les Australiens feront la différence dans les dernières secondes, d’abord avec des lancers de Matthew Dellavedova puis par une interception de Patty Mills sur la dernière remise en jeu française. Les Wallabies remportent ce match d’un cheveu, 100 à 98, après un long combat de 40 minutes !

Quel dommage ! Perdre une rencontre si serrée et intense est toujours difficile à avaler mais nos Bleus peuvent être fiers de leur performance, notamment le malheureux Andrew Albicy, s’étant occupé de la remise en jeu interceptée par un excellent Mills. Les Français doivent se préparer au mieux pour affronter les États-Unis en quarts de finale, tout frais vainqueurs du Brésil (89 à 73). Un choc avant l’heure ! Du côté du box score, les leaders offensifs Français sont Evan Fournier (31 points, 6 rebonds et 5 passes), Nando De Colo (26 points) et Nicolas Batum (13 points). Chez les Australiens, les trois NBAers Patty Mills (30 points), Joe Ingles (23 points) et Aron Baynes (21 points à 5/6 à trois points) auront assuré près de trois quarts du scoring Australien (74 des 100 points).

Joueur du match : Patty Mills avec 30 points à 10/18 au tir dont 3/8 à trois points, 2 rebonds, 3 passes et 1 interception décisive dans les dernières secondes de jeu, en 33 minutes de jeu.

On aura eu le droit à un nouveau match très serré après celui face à la Lituanie. Nos Bleus nous offrent des sensations fortes en ce moment et vont à présent défier  Team USA ce mercredi. Les Australiens s’assurent eux la première place du groupe et un affrontement avec les Tchèques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News