*
Connect with us

Actualités

LeBron James rejoint le cercle des Lakers de plus de 35 ans à scorer 40 points

Crédits photo : SUSA - Icon Sport

En rejoignant les Lakers, LeBron James savait qu’il aurait des choses à prouver. En-dehors comme sur les terrains. Et pour le moment, le contrat est rempli par le natif d’Akron. Premiers à l’Ouest (44-12), une image toujours aussi lisse et quasi-sans accroc, LeBron se doutait en plus qu’il devait construire sa legacy auprès des fans des pourpre et or. Et chaque jour qui passe ajoute une pierre à l’édifice avec sa perf hier soir face aux Pelicans.

40 points, 8 rebonds, 6 passes décisives. En plus d’être une feuille de stats que la grande majorité des joueurs envient, elle permet à LeBron James d’entrer dans un cercle très fermé, celui des joueurs des Angelinos de plus de 35 ans à avoir scoré au moins 40 points dans un match. C’est simple, il n’étaient que trois à faire partie de club très select. Kobe, bien sûr, Kareem Abdul-Jabbar, et Elgin Baylor.

Le point commun entre ces 3 joueurs ? Les 3 ont leur maillot retiré au Staples Center, exception faite pour Kobe qui en a deux, et les 3 sont des légendes absolues tant pour les fans des Lakers que pour les fans NBA. On ne reviendra pas sur le parcours de Kobe qui a entre-autres marqué les années 2000, de Kareem, meilleur marqueur de l’histoire de la NBA et maître du skyhook, qui a causé une dépression à Phoenix en 1969 (on y reviendra un jour) et bien sûr Elgin Baylor, qui, s’il a été moins médiatisé que les 2 autres comparses, années 50-60 oblige, n’en reste pas moins un grand de l’histoire des Lakers du haut de ses 13 ans dans la franchise, ses 11 sélections au All-Star Game et ses 10 All-NBA First Teams. Une légende on a dit.

C’est certes symbolique, mais le fait d’atteindre ce cap est assez significatif pour un joueur comme LeBron. Déjà, mettre 40 points à l’âge de 35 ans n’est possible que pour très peu de monde, c’est la confirmation que LeBron, même à un âge où des joueurs songeraient à la retraite, vit tout simplement sa meilleure vie, après la difficile saison 2018-2019 et le marasme deux ans plus tôt avec Tyronn Lue, la galère face aux Pacers, et le sweep subi en Finales contre des Warriors au sommet de leur art.

Ensuite, rejoindre trois joueurs du calibre de Kobe, Kareem et Elgin dans les records des Lakers n’est pas anodin. On l’a dit, on le répète, ces joueurs sont légendaires. LeBron veut marquer les esprits à Los Angeles, et réaliser ce genre de perf y contribue grandement. Il n’aura pas le temps d’y passer 20 ans, son laps de temps est infiniment plus court, mais LeBron veut pouvoir le faire dans les délais que son corps, son âge et son mental accepte de lui accorder. Le titre c’est bien, mais avoir son maillot retiré et figurer aux côtés des plus grands d’une franchise mythique (sans compter Miami et… nan pas Cleveland, désolé les gars vous avez encore du travail de ce côté-là), ça se prend aussi.

Watch out. LeBron a un héritage couleur or à construire. Une saison pour encaisser, le reste de son séjour à Long Beach pour tout casser. Avoir une bague et conquérir le cœur des fans les plus exigeants de la planète basket, tels ont toujours été ses objectifs. Et le fait est que LeBron met tous les moyens mis à sa disposition pour le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités