*
Connect with us

Actualités

Le symbole des limites de Stephen Curry : les Nets ont montré être à l’étage au-dessus

Le match a tourné court et ce scénario était malheureusement attendu. On a bien vu que plusieurs étages séparaient les deux équipes. Kevin Durant effectue un retour gagnant pour le plus grand bonheur des siens, pendant que Stephen Curry ne peut malheureusement pas lutter face à une telle armada. Petite ironie du sort, sachant qu’il a été souvent dans l’autre camp, celui de la superteam. Cela a été un match plein d’enseignements pour les deux camps.

Kevin Durant effectuait donc son grand retour à Golden State. Dommage que ce ne soit pas à l’Oracle Arena et devant une salle pleine à craquer. La vie a changé depuis son départ et on l’a senti un peu crispé en début de rencontre, en ratant 2 de ses 8 premiers shoots. Aucune des trois stars ne chauffera les compteurs, néanmoins, c’est peut être leur meilleur match collectif. James Harden joue désormais officiellement meneur de jeu et il excelle dans ce rôle qui est le sien. Il s’agit de sa performance la plus qualitative et la plus aboutie. Dans le rôle de l’agresseur quand il fallait mais surtout passeur pour le plus grand bonheur de ses coéquipiers. Absent pour des raisons personnelles, Deandre Jordan a laissé la place à Bruce Brown. Un jeu small-ball permettant plus de spacing pour la création mais aussi plus de la matière à travailler pour des dribbleurs tels que Kyrie Irving et James Harden. Ce dernier termine à 19 points et… 6 passes décisives ! Du jeu de transition, au poste bas, ou bien pick and roll et isolation, il a fait la part des choses pour faire croquer tout le monde. Bruce Brown Jr arrivera même à planter 18 points.

Outre une attaque organisée avec soin, c’est vraiment en défense que la victoire a été décrochée. Stephen Curry termine à 27 points mais n’a pas réussi à avoir les positions qu’il souhaitait, notamment à 3 points en jouant sans ballon. Les Nets avaient décidé de défendre et ont été plutôt concentrés en maîtrisant les débats. Ils ont vraiment fait mal quand Stephen Curry et Draymond Green rejoignaient le banc. Brooklyn fait ce premier écart dans le 2ème quart-temps et gardera ce matelas d’avance sans forcer quoi que ce soit. En shootant à 53.8% dont 41% à 3 points, les Nets étaient beaucoup trop hauts et supérieurs aux Warriors qui doivent vivre avec ce résultat. Côté Nets, Kyrie Irving termine donc meilleur marqueur avec 23 points pendant que Kevin Durant marque 20 points.

Pas mal de tests à venir pour Brooklyn dans les jours à venir. Phoenix et les deux équipes de Los Angeles permettront de jauger véritable leur niveau, surtout le match face aux Lakers. L’ambiance devrait ressembler à un game 7 de playoffs. Concernant les Warriors, il faudra vite remonter sur le cheval et aider Stephen  Curry…

Stephen Curry se livre sur la course au MVP : le meneur peut-il vraiment lutter ?

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Les dingueries de James Harden durant le choc face à Golden State : un bonheur pour les yeux et un malheur pour ses adversaires

  2. Pingback: Quand Klay Thompson et Kevin Durant ne se lâchent plus : ces deux gars auraient mérité une meilleure sortie en 2019

  3. Pingback: La demande de Kyrie Irving à James Harden pour le bien des Nets : le meneur n'est pas toujours celui qu'on croit

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités