*
Connect with us

Actualités

Le soldat ultime, Bradley Beal continue de se battre contre les blessures, y compris en playoffs

Source image : Basket USA

Les Wizards ont arraché la 8ème place de la conférence Est grâce à une victoire sur les Hornets. Remontée fantastique sur la fin de saison, mais tous les voyants ne sont pas au vert, Bradley Beal étant toujours blessé.

Washington a réussi une fin de saison extraordinaire. Après un début de saison désastreux, les coéquipiers de Russell Westbrook ont su rehausser leur niveau de jeu pour finir la régulière sur un 17-6 leur permettant d’arracher sur un fil la 8ème place de la conférence Est. Une place inespérée si on suit le déroulement de la saison. Un résultat obtenu grâce à un apport de tous les instants de Bradley Beal. L’arrière a porté les rouges et blancs sur tous les matchs, encore plus en début de saison, quand Russell Westbrook jouait blessé. Deuxième meilleur scoreur de la NBA cette saison avec 31,3 points de moyenne, l’arrière a été exceptionnel.

Pourtant, il doit se battre contre une vilaine blessure qui l’empêche d’être à 100 %. Une tension au niveau de l’ischio-jambier l’handicape en effet depuis plusieurs matchs. Le numéro 3 n’avait pas pu finir le match dans la victoire 133-132 face aux Pacers le 8 mai. Hier soir, malgré ses 25 points, tous les spectateurs ont pu sentir que le Bradley Beal que l’on a eu l’habitude de voir n’était pas là. Des efforts draconiens sont demandés au leader des Wizards, qu’il essaye d’assumer le plus possible. Sa participation au playin face à Boston ce mardi soir est assurée, mais certainement pas à 100 %.

« Il n’y a pas de douleurs qui sont bonnes. » a-t-il déclaré. « Je n’ai pas empiré la blessure par rapport à avant le match. Évidemment je ne serai probablement pas à 100 %. C’est juste une question de gérer du mieux possible. »

L’affrontement entre Wizards et Celtics pour la 7ème place s’annonce dantesque. Un Bradley Beal jouant dans la douleur face à des Celtics orphelins de Jaylen Brown, plus Russell Westbrook et Jayson Tatum qui se rendent coup pour coup, on peut s’attendre à du grand spectacle.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités