Le shoot de la nuit : Caleb Love envoie coach K à la retraite avec un dagger historique !!
*
Connect with us

Actualités

Le shoot de la nuit : Caleb Love envoie coach K à la retraite avec un dagger historique !!

Lors des grands événements sportifs, on a toujours peur que l’attente soit trop grande et qu’on se retrouve face à une rencontre lambda. Est-ce que la légende va s’écrire sous nos yeux, est-ce que les joueurs seront à la hauteur ? Concernant le gros choc entre Duke et North Carolina, on peut dire qu’il restera dans les annales. Comme point d’orgue, Caleb Love ne sera jamais oublié en caroline du nord.

28 points, 11/20 au shoot, 3/10 à 3 points et 4 rebonds. Inutile d’aller chercher plus loin le MVP de la rencontre. Il y a environ 100 ans, les deux équipes s’affrontaient pour la première fois. Aujourd’hui, North Carolina envoie le plus grand coach universitaire de l’histoire en vacances, ce qui renforce encore un peu plus la légende de cette rencontre mais aussi de cette rivalité. Mike Krzyzewski ne pourra pas aller gagner son 6ème titre. Caleb Love est venu se mêler à la fête alors qu’il avait commencé le match avec un 0/4 au shoot : « Cela veut dire beaucoup pour moi. » Le meneur arrière s’est occupé de marquer l’histoire avec un shoot dont on parlera pendant des années. Une trentaine de seconde à jouer, Caleb Love a le cuir et le programme d’UNC mène d’un petit point. Il prend un écran et les bluedevils communiquent mal en défense. L’ouverture se profile mais Love sait que la défense va venir le presser et qu’il doit vite faire un choix. Love envoie un shoot incroyable et le dagger appartient désormais à l’histoire.

Auteur d’une saison à 16 points de moyenne, le sophomore gardera ce souvenir en mémoire pendant un paquet de temps. Auteur d’un tournoi assez irrégulier, avoir stepup dans le plus gros match de l’année et le plus attendu de l’histoire, signifie énormément. Caleb Love sait que le job n’est pas fini mais il a clairement gagné des points cette nuit.

Rudy Gobert se croit au catch malgré lui : le pivot envoie son coéquipier sur une civière puis à l’hôpital, le Jazz n’avait pas besoin de ça…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités