*
Connect with us

MVP de la nuit

Le MVP et le 5 de la nuit : la soirée était en mode clutch, n’est ce pas Luka Doncic ?

On est reparti pour élire à nouveau le cinq et le MVP de la nuit. Notre cher MVP se nomme Stephen Curry. Rien de plus logique et pourtant, il n’était pas la vraie star de la soirée. Luka Doncic a choqué son monde avec son buzzer beater immense. Il n’était pas la seul à être clutch, de quoi faire de la place à Reggie Jackson, qui a joué les go to guy sans Paul George et Kawhi Leonard. N’en oublions pas de parler de Joel Embiid, monstrueux face aux Nets.

Joel Embiid : 39 points à 13/29 au shoot, 3/6 à 3 points, 10/11 aux lancers, 13 rebonds, 2 passes, 2 contres

Julius Randle : 32 points à 11/26 au shoot dont 5/8 à 3 points, 5/5 aux lancers, 8 rebonds et 5 passes

Luka Doncic : 29 points à 10/20 au shoot dont 3/10 à 3 points, 6/9 aux lancers, 5 rebonds et 9 passes

Stephen Curry : 42 points à 14/20 au shoot dont 11/16 à 3 points, 3/3 aux lancers, 6 rebonds et 8 passes

Reggie Jackson : 29 points à 12/24 au shoot dont 3/6 à 3 points, 2/2 aux lancers, 6 rebonds et 1 passe

C’est le genre de soirée qui fait kiffer et où la nuit blanche passe beaucoup mieux chez les fans. Des shoots clutchs, des performances de fous et des beaux duels. Désolé Kyrie, il faudra faire mieux pour rentrer dans ce cercle. Reggie Jackson méritait des fleurs pour avoir performé sans vraiment y être préparé.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Quoi d'autre que la prière de Luka Doncic pour la première place du top 10 de la nuit !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in MVP de la nuit