*
Connect with us

Actualités

Le Jazz tentera tout pour Mike Conley : bon courage pour la free agency, il y aura de la concurrence

Cet été, Utah va avoir du pain sur la planche vis-à-vis de la free agency. Avec des finances dans le rouge, l’équipe de Salt Lake City projette tout de même de conserver Mike Conley en proposant un gros contrat. Une situation délicate pour le Jazz qui va devoir composer avec des restrictions budgétaires et surtout avec des concurrents qui vont vouloir s’approprier les services du meneur de jeu.

Après avoir donné deux gros contrats à Rudy Gobert et Donovan Mitchell, le Jazz va devoir outre passer le salary cap s’ils veulent avoir une chance de resigner Mike Conley cet été à l’issue de sa free agency. Bien sûr, Conley est loin de valoir un contrat max, et ça, tout le monde s’accorde à le dire et à le penser. Bien qu’il soit encore un bon joueur, il a 33 ans et le meneur a déjà eu des problèmes physiques conséquents. Toutefois, la fenêtre d’Utah autour de Rudy Gobert et Donovan Mitchell se trouve dès maintenant. Si Conley part, le Jazz n’aura que la mid-level exception pour le remplacer. Autant dire que ce n’est pas avec ça que Utah va pouvoir trouver un remplaçant du même calibre que Conley. Cela peut être coûteux comme opération et ce n’est pas étonnant, surtout quand les finances de la franchise sont dans le rouge. Si le propriétaire du Jazz, Ryan Smith, est prêt à payer la luxury tax, le Jazz sera peut-être en moyen de donner un contrat intéressant pour Conley.

Si Conley resigne à Utah, sur quel type de contrat le meneur pourrait partir ? La question est intéressante. Il faut dire que le salary cap du Jazz est déjà bien consommé. Pour rappel, Rudy Gobert touchera 28 millions la saison prochaine et Mitchell de son côté empochera 35 millions. Il faut aussi dans cette opération prendre en compte les salaires des roles-players d’Utah. Les contrats de Bojan Bogdanovic, Jordan Clarkson, Joe Ingles et Derrick Favors sont conséquents tout de même puisqu’ils se situent entre 9.7 et 18,7 millions de dollars pour la prochaine saison.

Un choix va devoir être fait par le front-office s’ils veulent rester compétitifs et réitérer la très belle saison régulière proposée par le Jazz, couronnée d’une première place à l’Ouest. Bon, forcément, nous n’aborderons pas leur parcours en playoffs qui s’est arrêté relativement rapidement à cause notamment des blessures de Mike Conley et de Donovan Mitchell, deux joueurs essentiels aux systèmes de jeu de Quinn Snyder.

En ce qui concerne le meneur, son premier souhait ne serait autre que rester à Utah si on en croit les rapports faits par Bleacher Report.

« Je parlais de ça à ma femme récemment. On adore être ici. Je ne pense pas pouvoir aller ailleurs où l’on joue comme nous le faisons. Nous verrons pendant l’intersaison, parce que le moment venu, il y aura certainement beaucoup de discussions. » A déclaré Conley. « Mais, de mon point de vue, cette équipe est unique dans sa façon de jouer. Et tout le monde a adhéré à ce que nous voulons faire des deux côtés du parquet. »

Une intersaison sous haute tension se prépare du côté du lac salé et des mormons. Il ne reste plus qu’à savoir si Ryan Smith est prêt à sortir le chéquier pour voir son équipe continuer à être un réel contender ou s’il est d’ores et déjà satisfait si son équipe fait les playoffs. Nous aurons la réponse très bientôt et Mike Conley devrait être pas mal courtisé par de nombreuses franchises.

Mike Conley cette saison c’est 16,2 points, 3,5 rebonds et 6 passes de moyenne. Mais il est surtout l’architecte du jeu de Quinn Snyder et cela vaut bien plus que ses stats.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Mike Conley rempile du côté du Jazz pour 3 ans et 72,5 millions de dollars : La belle histoire entre Utah et Conley va pouvoir continuer

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités